Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 17:48

Impossible d'imaginer un avenir pour la Libye avec Kadhafi. Barack Obama, David Cameron et Nicolas Sarkozy publient ce vendredi 15 avril 2011 une tribune commune dans plusieurs journaux. Pour les trois dirigeants, l'objectif est clair : il faut accélérer la chute du colonel, tout en protégeant les civils.

Cameron--Barack-Obama-et-Nicolas.jpgLa chute de Kadhafi, c'est aussi désormais l'objectif explicite de l'Otan, qui est réuni à Berlin sur la question. Mais Les Etats-Unis refusent de revenir en première ligne. Barack Obama est dans une position délicate.

En signant ce vendredi, une tribune conjointement avec son homologue français Nicolas Sarkozy et le Premier ministre britannique David Cameron, Barack Obama confirme que son pays est décidé à faire appliquer les résolutions des Nations unies.

Les trois dirigeants rappellent que le premier objectif est de protéger la population civile contre les attaques de l’armée libyenne. Ils soulignent que l’opération militaire, conduite par l’Otan ne vise pas à évincer Mouammar Kadhafi par la force. Avant d’ajouter qu’il est toutefois désormais impensable d’imaginer que la Libye ait un avenir politique avec le guide libyen.

Pour le président américain, cette tribune vise à rassurer ses partenaires au sein de l’Otan qui pouvait douter de son soutien dans l’opération en cours. Mais dans le même temps, sur le plan militaire, les Etats-Unis ont considérablement réduit leur participation.

Il s’agit là pour Barack Obama de rassurer son opinion publique. Le président américain fait déjà l’objet de vives critiques pour la poursuite du déploiement de troupes américaines en Afghanistan et, de manière plus réduite, en Irak. Pour l'opération libyenne, il n'est donc pas question de revenir sur la décision de retirer il y a dix jours, la cinquantaine d'avions américains engagés dans les attaques au sol.

L'Otan a pourtant reconnu, hier jeudi, qu'il lui fallait plus d'avions pour mener ses opérations à bien. Paris et Londres espéraient convaincre leurs alliés de leur fournir de l'aide. Mais aucun pays européen n'a répondu positivement. Seuls six membres de l'Otan sur 28 participent aux frappes.

De nouveaux bombardements ont touché Misrata ce vendredi matin. Au moins 8 morts, de source médicale. Hier, au moins 23 personnes ont été tuées par les forces pro-Kadhafi dans la ville assiégée. Les ONG redoutent une aggravation de la situation humanitaire.Sakozy - Obama - Cameron

NOTE: La volonté des trois leaders de l’intervention en Libye doit faire jurisprudence afin que tous ceux dont le règne s’apparente à celui de Kadhafi n’aient plus des nuits paisibles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI - dans BVAM
commenter cet article

commentaires

bousemat belkacem 19/04/2011 23:42



Le peuple libyen demande des armes pour se défendre contre les troupes du criminel Khadafi .La protection aérienne est la bienvenue mais secondaire . Pour l'occident tergiverse t-il à venir
en  aide au peuple libyen en manque d'armements.



Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons