Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 18:38

total

Li Shuli, ambassadeur de Chine pour la République du Congo a déclaré le 25 novembre que la Chine allait écrire une nouvelle page dans la coopération amicale sino-africaine.

Lors de la réception donnée à l'occasion du 10e anniversaire du Forum sur la coopération sino-africaine, organisée par l'Ambassade de Chine au Congo (Brazzaville), M. Li a qualifié ce forum de trait d'union amicale traditionnelle et plate-forme de coopération pragmatique. Dans le cadre de ce forum, la coopération sino-congolaise va s'approfondir de jour en jour dans les domaines de la politique, l'économie, la culture et l'éducation.

Le ministre des affaires étrangères du Congo a indiqué, « ces dix dernières années, la Chine a proposé de nouvelles mesures de coopération avec l'Afrique, et cette collaboration a joué un rôle pilote dans la coopération Sud-Sud. En tant que vieil ami du peuple chinois, le Congo s'appliquera à renforcer la coopération amicale bilatérale. »

 

Source: http://french.cri.cn/781/2010/11/26/302s233262.htm

 

NOTE: Si cela se fait au détriment de la France Afrique des magouilles, je suis preneur.

 

Car dans ce domaine la concurrence sera la clé qui délivrera les peuples africains de la tyrannie, auteur des maux qui affectent de façon misérable le continent noir.

 

Archaïque, la politique africaine de la France porte une énorme responsabilité dans cette souffrance inhumaine..

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI
commenter cet article

commentaires

Auguste Loemba 08/01/2011 20:57



 


Cher Mr Assompi,


Le problème de l'Afrique est que nous attendons tout du blanc. nous ne sommes pas capables de fonctionner sans eux, voilà pourquoi ils nous tiennent. Si nos responsables avaient des objectifs
claires et précis pour le développement de notre continent, les choses seraient bien posées. Mais hélas nous ne savons pas travailler. Tout doit repartir du village, du quartier jusqu'au sommet
de nos pays. Il y a un grand travail à faire à l'image du Mali qui avance très bien. La conditions première et sine qua non serait la formation des Africains sur notre sol.



Philippe ASSOMPI 09/01/2011 00:37



En prenant l’exemple du Mali, vous avez vu juste cher ami puisque ce pays est dirigé par un homme intègre.


 


J’ai sur la photo qui sera à la une de l’article que je vais publier demain 4 présidents: BONGO, SASSOU, BIYA et OBIANG NGUEMA. À savoir qu’Ali est le fils de son père.


Donc à eux 4, ils représentent un siècle et un quart de pouvoir en Afrique.


Comment voulez-vous que ce continent ait une chance de s’en sortir?


Plus d’un siècle où les décisions sont caporalisées par quatre individus.


C’est démentiel.


Même si ces gens étaient de bonne foie, ils ne peuvent pas échapper aux vices et aux méfaits qu’imposent l’usure du pouvoir.


Il ne faut pas voir le mal ailleurs, mon frère.


Le mal est là.


Ces gens sont la première cause de nos malheurs. Le problème de la dépendance de l’africain par rapport au blanc reste secondaire et de très loin.



Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons