Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 22:39

MODE-MODE-SAPE-SAPE.jpg

Denis SASSOU NGUESSO, le Président du Congo Brazzaville, bridera en 2016 un énième mandat qui le conduira à 40 ans d’exercice du pouvoir.

Quand on analyse la situation politique locale, force est de constater que la voie est libre.

Au Congo quand on est pas avec lui on se tait. Ce qui explique des taux d’abstention record.

de-RUGY.jpgDonc après un léger toilettage de la constitution pour l’adapter à son âge, sur le plan intérieur Denis SASSOU NGUESSO n’aura devant lui aucun obstacle pour se succéder à lui-même.

Seule, la communauté internationale, principalement la France, peut interférer sur son calendrier.

En effet avec l’intervention des forces françaises au Mali et la défection à ce propos des puissances occidentales, la légitimité de la France pour prévenir les conflits dans son pré carré africain en sort renforcée.

À savoir que la misère et les maux qu’elle engendre, [la frustration, l’amertume, la haine, la rancœur, le fanatisme…] nourrissent le fondamentalisme religieux.

Si François HOLLANDE usait de son influence pour empêcher son homologue congolais de modifier la constitution, il sera plébiscité par la communauté internationale.

D’autre part si celui-ci laissait la justice reprendre son cours dans l’affaire des 353 disparus du Beach de Brazzaville, le sort du Président congolais ne trouvera d’issu qu’à la barre du Tribunal Pénal International.

L’un dans l’autre, l’avenir politique de l’homme fort de la FrançAfrique, Denis SASSOU NGUESSO, est assujetti à la volonté élyséenne.

Mais realpolitik oblige, l’Élysée fera ce que voudra le MEDEF Afrique.Conference-d-ebat-copie-1.jpg

Néanmoins François HOLLANDE dispose encore de larges marges de manœuvre pour imprimer sa marque et ne pas faire un chèque en blanc à Denis SASSOU NGUESSO.

C’est le sens de Brazza Vitrine Africaine de la Mode.

Ce projet est un outil conçu pour prélever sur les Pétro-CFA, à la source, la part destinée au développement économique. Cette initiative émane de la société civile congolaise.

Capter un pourcentage sur les dividendes du pétrole congolais pour l’affecter à la diversification de l’économie de ce pays serait non seulement le moyen le plus efficace pour rendre fluide la répartition des richesses, mais en plus c’est l’angle idéal pour contrer de façon pragmatique l’emprise des politiques sur cette économie.

Quatrième producteur de l’Afrique subsaharienne, avec moins de quatre millions d’habitants, le Congo a une économie qui occupe en 2013, sur 185 pays répertoriés par une étude de Doing Business pour la Banque Mondiale, le 183 rang. Conséquence, 70% des congolais vivent avec moins d’un dollar par jour.Confronter-les-experiences.jpg

Le Congo n’est pas un site attractif pour l’investissement. D’où l’obligation de redresser son économie avec des fonds propres.

Malheureusement, faute d’expérience, ce pays n’est pas outillé pour assainir son économie sans l’aide d’un tiers.

BVAM offre l’opportunité d’expérimenter avec la France un partenariat qui permet de solutionner cette problématique, l’élasticité de ce projet permettant de nourrir de fortes espérances en terme de créations d'emplois.

De vingt points de vente initialement prévu en France sous l’étendard SAPE, il est possible de multiplier ce nombre pour doper l'activité sur le site de production, une Zone Industrielle spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE.

Au lieu de ne faire les unes des journaux que dans les affaires du type " les biens mals acquis" ou celle "de l’anniversaire à un million d‘euros", BVAM invite le Congo de vanter son potentiel pétrolifère, comme le fait le Qatar, à travers un projet d’intérêt collectif, la SAPE devenant la vitrine de sa nouvelle orientation.

HAMMADI.jpgC’est une opportunité qu‘il conviendrait que le Président François HOLLANDE saisisse pour expérimenter au Congo une politique africaine de la France fondée sur le rapprochement des peuples. Une vision qui répond aux préoccupations du moment.

Malheureusement quand on touche à la FrançAfrique, on se heurte à des lobbies tellement puissants que si la France d’en bas ne se mobilisait pas, ses intérêts seront floués. Car quand un pan de la diplomatie française, la politique africaine de la France, est dicté par des considérations occultes et dignes d’un autre âge, cela obstrue le rayonnement de cette grande puissance.

L’éviction en 2008, il y a à peine cinq ans, d’un Ministre de la République, Jean-Marie BOCKEL, sur instructions du Président Omar BONGO, sans que personne ne s’en émeut, en dit long sur la concomitance des intérêts au sommet de l’état.

Si ce type de limogeage est dans le genre ou pas de l’actuel locataire de l’Élysée, son degré de sincérité peut être évaluer à travers Brazza Vitrine Africaine de la Mode.

En ces temps de vaches maigres, l’emploi est une préoccupation partagée par tous les peuples du monde.

De deux choses l’une, ou François HOLLANDE apporte son soutien à ce projet, ce qui serait un signe fort à destination des tenants de la FrançAfrique, ou il ne le fait pas, dans ce cas sa politique serait dans le sillage de celle de son prédécesseur, Nicolas SARKOZY.


Philippe ASSOMPI

L’Unique congolais,

Tanneur - Modéliste

en Chaussure et Maroquinerie.

assompi[at]yahoo.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons