Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 14:03

La directrice des opérations de la Banque mondiale des deux Congo, Marie-Françoise Marie-Nelly, a annoncée la mise en place d’une nouvelle stratégie de coopération entre son institution et la République du Congo, a appris mercredi Xinhua.

"Nous avons adopté, depuis quelque temps, une nouvelle stratégie de partenariat entre la République du Congo et la Banque mondiale. Cette nouvelle stratégie se situe dans un environnement post-point d’achèvement", a indiqué la directrice de la Banque mondiale.

A travers cette stratégie, la Banque mondiale entend mettre à profit l’espace budgétaire issu du point d’achèvement pour accroître la diversification de l’économie dans d’autres secteurs comme l’agriculture, le tourisme, la forêt, mais également celui des services.

Outre ces secteurs, la Banque mondiale souhaite également voir se développer les infrastructures liées à l’eau, l’électricité et les télécommunications.

Dans le cadre de l’appui de son institution au secteur privé congolais, Marie-Françoise Marie Nelly a annoncé la définition, par une équipe mis pieds, d’un programme de diversification de l’ économie congolaise.

Ce programme comprend une composante axée sur le développement des Petites et moyennes entreprises, grâce à la création d’un guichet devant leur permettre de bénéficier d’appuis pour monter des plans d’affaires en vue de la recherche des financements.

"Cela va impliquer les Congolais eux-mêmes parce que le secteur privé doit se mobiliser, créer des projets novateurs, la société civile aussi. Je crois qu’il y a véritablement une nouvelle dynamique qui peut s’instaurer dans le pays", a-t-elle indiqué.

"Les perspectives sont bonnes pour le Congo qui dispose, à partir de Pointe Noire, d’un port en eau profonde qui constitue une véritable porte d’entrée de Afrique centrale", a-t-elle ajouté.

Xinhua

Source AfriScoop

Hypopotame-et-le-chien.jpg
NOTE: Je ne suis nullement candidat par rapport a quelque chose au pouvoir.

Par contre, je suis candidat et cela est fondamental pour transmettre quelque chose aux générations futures.

La stratégie de Marie-Françoise MARIE-NELLY, Directrice des Opérations de la Banque Mondiale des deux Congo, rejoint ce en quoi je crois pour sortir l’économie congolaise de l’état, haut combien regrettable, dans lequel elle se trouve.

Une stratégie qui de mon point de vue doit privilégier les compétences transférables. Comme l’avait si bien souligné un député européen en parlant des secteurs de la chaussure, du vêtement, de la maroquinerie, de la tannerie et bien d’autres où la main d’œuvre influe sur les coûts de fabrication.

Pour que cela devienne réalisable, le Congo doit s’engager dans un processus de formation aidé par un pays tiers. Or la France, premier partenaire économique du Congo, a l’un des meilleurs dispositifs de formation au monde. En plus, le français, qui est la langue parlé par les deux pays, est un atout en terme de communication qu'il serait souhaitable d'exploiter.
En cela Brazza Vitrine Africaine de la Mode est une opportunité. Car ce projet permet d'expérimenter une coopération appropriée au redressement économique du Congo.

Mutilée par la corruption, l’économie congolaise ne peut refaire surface qu’avec une volonté politique ferme et sans ambiguïté. C’est pourquoi je réclame au Chef de l’État la création d’un poste rattaché à ses services en charge de redynamiser notre économie.

Les services de l’Élysée sont disponible à ce sujet.

Donc si Madame Marie-Françoise MARIE-NELLY veut bien me recevoir, je serais fort bien ravi, voir: 

Congo Brazzaville, un engagement citoyen

Et
le Site du Président Denis SASSOU NGUESSO

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI - dans BVAM
commenter cet article

commentaires

Le congolais 06/03/2010 19:24


Mon Cher, il faut arrêter avec les relations Maître Esclave, c'est qui l'élysé? c'est la présidence congolaise? c'est vous qui nous faites reculer avec ce genre de mentalité. Qui t'a dit que le
France est mieux que les autres? est-elle la première puissance économique européenne? que vaut-elle sans nos pays? Rien du tout. L'allemagne a t-elle une colonie?
Alors de grace excuse nous avec ton élysé machiavélique.


Philippe ASSOMPI 06/03/2010 19:42



Pour information, la France est le premier partenaire, et de très loin, économique du Congo . J’espère que cela ne vous a pas échappé, cher congolais.



Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons