Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 23:11

EN DIRECT - Paris s'est dit prêt à discuter avec ses alliés d'une aide militaire aux rebelles libyens, une possibilité également envisagée par Washington. Sur le terrain, deux fortes explosions ont été entendues mardi à Tripoli.

• Paris et Washington évoquent une aide militaire aux rebelles

Sakozy---Obama---Cameron.jpgLa France est prête à discuter avec ses alliés d'une aide militaire aux rebelles en Libye, a déclaré mardi le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, tout en soulignant que ce n'était pas prévu par les récentes résolutions de l'ONU sur ce pays. Il n'a pas non plus précisé la nature de l'aide dont Paris entend discuter.

L'ambassadrice américaine à l'ONU, Susan Rice, avait indiqué plus tôt que les États-Unis «n'excluaient pas» de fournir une assistance militaire aux insurgés libyens afin de les aider à renverser le colonel Kadhafi. Selon des sources américaines, la résolution 1973 de l'ONU, qui «autorise toutes les mesures nécessaires» pour protéger les populations civiles, permettrait d'éventuelles livraisons d'armes ou de la formation militaire.

Lundi, le chef du Conseil national de transition (CNT) libyen, Moustapha Abdeljalil, avait fait état pour la rébellion d'un «besoin urgent d'armes légères».
À Londres, la conférence internationale a créé un «Groupe de contact» politique sur la Libye. Crédits photo : Stefan Rousseau/AP

• Un «Groupe de contact» créé à Londres

7a6bc336-5a2a-11e0-b9e8-98eadfe4df18.jpgÀ Londres, la conférence internationale est convenue mardi de confirmer officiellement la création d'un «Groupe de contact» politique sur la Libye, dont la prochaine réunion aura lieu au Qatar. C'est le seul pays arabe, avec les Emirats arabes unis, à participer aux opérations en Libye. Par la suite, la présidence du groupe sera assurée à tour de rôle «par des pays de la région et au-delà».

La conférence de Londres, qui a réuni une quarantaine de pays et d'organisations, a fixé trois missions au Groupe de contact : «assurer le leadership et la direction politique d'ensemble des efforts internationaux, en coordination étroite avec l'ONU, l'Union africaine, la Ligue arabe, l'Organisation de la conférence islamique (OCI) et l'Union européenne ; fournir une plateforme en vue de coordonner la réponse internationale sur la Libye ; et fournir un espace commun au sein de la communauté internationale pour des contacts avec les parties libyennes».

Les participants ont en outre réaffirmé leur «engagement fort pour la souveraineté, l'indépendance, l'intégrité territoriale et l'unité nationale de la Libye». Se prévalant d'une «coalition élargie», les participants se sont félicités du «succès» des opérations militaires sur le terrain, qui ont permis de «protéger un nombre illimité de civils et de détruire de facto les capacités aériennes de Kadhafi». Réaffirmant leurs «contributions aux opérations militaires», ils ont exigé à nouveau un «cessez-le-feu immédiat» et la fin de «toutes les attaques contre les civils et un accès sans entrave à l'aide humanitaire». Un consensus s'est également dégagé «à l'unanimité» pour dire que «Kadhafi doit quitter le pays», a déclaré le chef de la diplomatie italienne, Franco Frattini.

La coalition anti-Kadhafi s'organise à Londres.

• Un diplomate français auprès de la rébellion

64378629-la-coalition-anti-kadhafi-s-organise-londres.jpgLe 10 mars, la France avait été le premier pays à reconnaître le CNT libyen, qui rassemble les opposants au colonel Kadhafi. Mardi, un ambassadeur nommé par la France a pris ses fonctions de représentant de la France auprès de l'opposition libyenne à Benghazi, fief de la rébellion contre Mouammar Kadhafi, a déclaré le chef de la diplomatie française, Alain Juppé.

«Nous avons organisé la présence diplomatique de la France à Benghazi auprès du Conseil national de transition, en la personne de l'un de nos diplomates qui s'est porté volontaire», a indiqué le ministre. Antoine Sivan, diplomate de 53 ans qui parle arabe, a occupé plusieurs postes dans la région et a notamment été sous-directeur pour le Moyen-Orient au ministère des Affaires étrangères, à Paris.

«M. Sivan est arrivé aujourd'hui à Benghazi. Il a une fonction diplomatique, il n'est pas ambassadeur car nous n'avons pas formellement reconnu un Etat à travers le Conseil national de transition», a précisé Alain Juppé. C'est «le responsable diplomatique chargé des relations avec le Conseil national de transition».

 

Le Figaro.fr

 

NOTE: À vouloir trop jouer avec le feu, on finit par se brûler les doigts.

Le glorieux leader africain tant désiré par tous est responsable de l'Attentat du DC-10 d'UTA au départ du Congo Brazzaville, un pays africain.

Bien entendu, les victimes furent, toutes ou presque, des africains.

Aucune guerre n’est propre.

Toutes les guerres font des victimes.

Non seulement Kadhafi doit partir, mais il doit rendre des comptes en hommage à tous ceux qui règnent au détriment des peuples.

Philippe ASSOMPI.

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI - dans BVAM
commenter cet article

commentaires

Bousemat 30/03/2011 12:33



Khadafi est un opportuniste sanguinaire , avide de pouvoir . Pour jouir de ses fantasmes poitiques il s'est mis au service des communistes avant leur chute et des occidentaux par la suite ;
l'attentat de l'UTA a laissé les commanditaires indifférents , puisqu'il s'agit d'africains seulement . Par contre l'attentat de Lockerby a soulevé un tolé mondial et pour se réabiliter , ce
tyran s'est mis au service de l'occident pour destabiliser le Sahel africain et le monde arabe . Devenu trop génant surtout pour la France de Sarkosy , les occidentaux veulent à tout
s'endébarasser et les évènements en Libye tombent à pic .



Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons