Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 17:33

COPE-TARDI.jpg

Cher Jean-François,

Face au silence assourdissant des dirigeants de notre parti, il est un moment où les français, les militants et élus UMP de base (dont je fais partie) disent STOP : est-il possible que l'UMP descende encore plus bas sans qu'aucun élu ne réagisse ?

Après la guerre Copé / Fillon pour la présidence de l'UMP en octobre 2012, notre parti est secoué depuis la fin février par différentes "affaires" liées à la transparence de nos comptes et à des problèmes de facturation.

La dernière "affaire" en date concerne, pas plus tard que ce matin, une information judiciaire visant un certain nombre de sénateurs, suite a une enquête préliminaire de plusieurs mois concernant le fonctionnement d'une association liée au groupe UMP du Sénat.

Certains journalistes et certains de vos amis voient dans ces "affaires" (sauf la dernière) un relent de la guerre Copé / Fillon alors que c'est tout le contraire : je le répète, nous ne sommes pas ici sur un problème de ligne politique, comme l'ont exprimé certains élus UMP dans le cadre des élections européennes, mais de transparence au sein de notre famille politique.

Je ne suis en aucun cas, comme je peux le lire ici ou là, le porte-flingue de qui que ce soit, c'est bien mal me connaître, mais tellement facile pour dénigrer toute demande de transparence de la part d'un élu qui comme nos militants, tracte, organise des réunions et cotise et qui, comme tout militant et élu, doit avoir, à tout moment, un droit de regard sur les finances de l'UMP ... ne serait-ce qu'en tant qu'adhérent.

La situation actuelle, cher Jean-François, va bien au-delà des anicroches entre copéistes et fillonistes et il serait grand temps de vous en rendre compte, avant que nos militants, lassés par tant d'opacité et de désinvolture, ne désertent nos rangs.

Je constate simplement, comme beaucoup d'élus et de militants, que depuis votre prise de fonction à la tête de l'UMP il y a maintenant presque deux ans, rien n'a été réglé ... et qu'au contraire, les problèmes s'accumulent.

Lors de votre conférence de presse le 3 mars, au siège de l'UMP, vous avez parlé de coup monté, de lynchage, de chasse à l'homme, de campagne de presse haineuse et de tentative de déstabilisation de l'UMP.

En vous exprimant depuis le siège de l'UMP, vous avez même tenté d'amalgamer une affaire personnelle (affaire Bygmalion), avec le fonctionnement de l'UMP, ce qui a été tout à fait dommageable pour l'image de notre parti.

Certes, comme vous l'avez souligné, le Front national a également fait récemment l'objet d'articles sur ses circuits de financement, sans que ces infos ne soient reprises ... certes le Parti socialiste n'a rien à nous envier avec les affaires Cahuzac, Guerini, Navarro ou Andrieux ... et je suis tout a fait d'accord avec vous.

Mais il se trouve que je suis un élu et adhérent de l'UMP et que ce qui me préoccupe en premier, c'est le fonctionnement de mon parti, ses idées, ses projets.

Comme vous l'avez fort bien dit, "les français ne sont pas dupes", ces "affaires" intervenant quelques jours avant les élections municipales et les élections européennes.

Sauf que les français, les militants et élus UMP de base n'ont pas du tout la même analyse de la situation que vous.

Que nous disent les français, militants et élus de base UMP dans la rue, sur les marchés ou lors de nos réunions publiques :

Tout d'abord un principe de base (on appelle cela les fondamentaux) : s'il n'y a pas "d'affaires", il n'y a plus de problème de timing. Vous semblez, avec Jérôme Lavrilleux, votre directeur de cabinet, faire partie des dirigeants politiques qui, a priori, n'ont toujours pas compris que nous vivions dans un monde numérique où tous nos faits et gestes sont tracés, fichés et géolocalisés. Tout "manquement" ressort tôt ou tard, ce n'est qu'une question de temps ... avis aux candidats aux primaires de l'UMP. C'est peut-être un problème de génération, alors changeons de génération.

Les français, les militants et élus UMP de base ne votent pas pour Jean-François Copé, mais pour l'UMP. Ce qui était vrai pour Nicolas Sarkozy ne l'est pas pour vous. Ils votent pour l'UMP, pour ses valeurs, son projet ... faire croire le contraire et faire croire que notre victoire aux municipales vous est due fait sourire : nous devons cette victoire à nos militants, nos candidats et au rejet du PS.

Les français, les militants et les élus UMP de base sont intelligents (ça vous aura peut-être échappé) et savent faire la part des choses. Leur vote de dimanche sera un vote politique,  en faveur de notre projet pour l'Europe, contre le président Hollande et le gouvernement socialiste ... les "affaires" ne changeront rien à leur vote. 

Les français, militants et élus UMP de base s'étonnent du silence assourdissant des leaders de l'UMP : ils veulent cette fois-ci des explications claires sur le fonctionnement de leur parti.

=> on leur a promis "après les municipales"

=> on leur dit maintenant "après les européennes"

=> on leur dira demain "après les sénatoriales", qui doivent se jouer à quelques sièges près en septembre 2014.

=> puis enfin, "après les régionales et cantonales" en mars 2015 ... si elles ont lieu.

Nos électeurs se déplaceront d'autant plus pour aller voter dimanche s'ils ont la garantie que toutes leurs interrogations seront levées au plus vite, afin que l'UMP parte sur de nouvelles bases.

Bref, il est enfin temps pour vous, cher Jean-François, d'éclairer au plus vite les français, militants et élus UMP ... faute de quoi l'UMP, notre parti, notre bien commun, n'y survivra pas.

Ne faisant pas partie de l'organigramme UMP, j'espère que nos dirigeants s'exprimeront enfin à ce moment-là ... je prends date. 

Un adhérent, militant et député UMP désabusé

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons