Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 09:15

Theophile-OBENGA.pngMonsieur le Président,

Des lointains confins de l’Afrique équatoriale, sur la rive droite du Congo, où vécut le général De Gaulle avant la libération de Paris, nous vous adressons cette «Lettre ouverte», les circonstances étant de bon vent et dans le meilleur esprit socialiste, démocrate et républicain. Nous vous prions, néanmoins, d’avoir dit merci pour cette audace assez singulière, même si nous trouvons raison et arguments dans cette déjà vieille relation franco-congolaise aux dimensions nombreuses et diverses.

Monsieur le Président,

Comme on sait, les relations entre la France et l’Afrique, notamment francophone, furent très fortement marquées, ces cinq dernières années, par la suffisance, l’arrogance et, plus gravement, le mépris qui abaisse et humilie: tout cela tenait de la détermination exclusive de bien des autorités françaises d’alors.

Des intellectuels africains avaient dû réagir vivement, soit individuellement, soit collectivement, la «rupture» clamée haut prenant plutôt figure, au fil des mois, de dédain total. Discours officiels et expéditions légionnaires sur le continent africain en sont des témoignages irrécusables. Le désordre volontairement installé ainsi en Afrique sévit encore. Mais, la force-de-vie africaine demeure intacte et augure, déjà, des perspectives prometteuses.

Francois-Hollande.jpgMonsieur le Président,

Votre élection à la présidence de la République Française, tant souhaitée, espérée et attendue, offre aux uns et aux autres, de toute évidence, des opportunités neuves et inédites.

Le sens de notre lutte est pour que ce qui unit la France et l’Afrique soit une idée-force en un avenir de plus d’amitié et de responsabilité, abolis les héritages inhibiteurs.

Monsieur le Président,

Votre clairvoyance, dit-on, innée, votre longue expérience des lieux de combat et des affaires publiques, votre opiniâtreté fondatrice de bien, sont des atouts en or. Nous, Africains de toutes générations et de toutes conditions, sommes également conviés aux mêmes exigences et aux mêmes valeurs, dans l’intérêt de nos peuples.

C’est dans le respect, la dignité et la liberté que grandissent les démocraties et prospèrent, entre les peuples du monde, des coopérations toujours avantageuses, réconfortantes, enrichissantes.

Avec tous nos sincères vœux et nos très profonds respects.

Théophile OBENGA

Brazzaville-Congo

 

NOTE:

Pour ne pas vivre en 2017 ce que la droite vient de connaitre:

- la gauche ne doit pas faire ce qu’elle a reproché à la droite,

- la gauche doit se différencier de la droite,

- la gauche doit mettre fin aux méfaits de la FrançAfrique.

Philippe ASSOMPI

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI - dans BVAM
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons