Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 12:02

Magasin-le-Printemps.jpg

Après avoir mis la main sur plusieurs hôtels de luxe et le Paris Saint-Germain, le Qatar s’apprête à devenir l’unique propriétaire d’un autre lieu emblématique français, les grands magasins du Printemps.

Un groupe d’investisseurs qataris doit racheter, via Disa, une société d’investissements luxembourgeoise, les participations à la fois de la Deutsche Bank, qui souhaitait céder ses 70 % du Printemps, et de la société italienne Borletti, détentrice des 30 % restants.

Mode.jpgIl était prévu au départ que Borletti s’associe aux Qataris pour financer le rachat des parts de la Deutsche Bank (Rreef) tout en restant propriétaire du groupe de grands magasins. À l’arrivée, le groupe italien lui-même va aussi tomber dans leur escarcelle.

Les investisseurs qataris, dont l’identité n’est pas révélée, ont « souhait (é) également acquérir l’intégralité du capital de Borletti Group. C’est dans ce cadre que les actionnaires de Borletti Group ont également choisi de céder la totalité de leur participation dans Borletti Group à Disa », indiquent les documents.

« De sorte qu’à la fin de l’opération, cette dernière serait propriétaire de 100 % de Borletti Group, qui serait elle-même propriétaire de 100 % de PHL » (Printemps Holding Luxembourg, qui détient l’intégralité du Printemps, ndlr), selon ces textes.

Rassurant pour les 3 400 salariés du groupe

Le montant de cette opération, qui devrait se conclure d’ici à l’été, n’est pas spécifié. Selon Mediapart, le montant de la cession du Printemps atteindrait 1,6 milliard d’euros. À la fin 2012, les Galeries Lafayette avaient fait en vain une offre de rachat pour 1,8 milliard d’euros.

Le Printemps dispose de 16 magasins en France, dont son vaisseau amiral sur les Grands Boulevards parisiens. Il avait été cédé en octobre 2006 par PPR pour 1,075 milliard d’euros. Depuis, le chiffre d’affaires du groupe a bondi de 30 % pour atteindre 1,45 milliard d’euros en 2011.

Selon les documents, une fois le rachat effectué, les Qataris conserveront la direction actuelle du Printemps, avec à sa tête Paolo de Cesare. Borletti resterait également en temps que conseiller.

sape.jpgLa stratégie de rénovation et d’ouvertures de magasins sera également conservée.

Les textes se veulent rassurants pour les 3 400 salariés du groupe qui « conserveraient le même employeur » et « cette opération assurerait donc pour eux une continuité de leurs droits contractuels ».

Les syndicats se déclarent toutefois inquiets pour les salariés des magasins de province parce que le Printemps n’y est « pas propriétaire des murs et il n’est pas certain que les investisseurs qataris aient le souhait de les conserver », a indiqué Bernard Demarcq, secrétaire général du syndicat UGICT-CGT.

Un comité central d’entreprise est prévu ce vendredi.

Ce rachat marque un nouveau pas d’importance dans la stratégie d’investissements du Qatar dans l’Hexagone, qui accueille environ 10 % des investissements de l’émirat à l’étranger.

AFP

NOTE: Cet article n'est publié sur ce blog que pour montrer que le modèle de distribution que propose Brazza Vitrine Africaine de la Mode est le même que celui des magasins le Printemps. Donc le modèle économique de ce projet est fiable. Par conséquent, il est plus que probable que BVAM atteigne les 5000 créations d'emplois envisagés sur le sol français avant la fin du mandant de François Hollande.

Le manque d' enthousiasme du locataire de l'Élysée par rapport à cette initiative pose le problème de sa détermination dans la lutte contre le chômage.

Car ce ne sont pas avec les recettes de grand-mère qu'il est possible d'inverser la courbe imposer par ce fléau.

BVAM est un projet porté par des congolais. Il sollicite une politique africaine de la France qui oblige le Président Denis Sassou Nguesso de convertir les pétro CFA congolais en créations d'emplois.

Philippe Assompi

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI - dans BVAM
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons