Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 12:30

dns-dns-DNS.jpg

Le Niger a emprunté 50 milliards de F CFA (93,73 millions d'euros) à la République du Congo pour faire face à une brusque augmentation de son budget.

C’est une opération inédite en Afrique francophone : le Niger a fait appel au Congo-Brazzaville pour l’aider à boucler son budget 2012. Le pays producteur de pétrole d’Afrique centrale a accepté de venir en aide au sahélien et devrait lui octroyer un prêt de 50 milliards F CFA (93,73 millions d’euros) à 4%, remboursable sur 10 ans. Confronté à une double crise, alimentaire et politique, le Niger a revu deux fois son budget 2012 à la hausse pour le fixer finalement à 1 444 milliards F CFA (2,2 milliards d’euros), soit une augmentation de 55% par rapport à 2011.

« L’opération a pu surprendre, explique une source proche du dossier. Mais cela s'explique : outre que le Congo dispose de ressources en tant que producteur de pétrole, ce qui n’est pas encore le cas du Niger, il faut considérer la proximité idéologique, socialiste, des deux chefs d'État. »

Un emprunt de facilitation ?

Fragilisé par la crise politique au Mali et la chute de Kaddafi, le Niger a augmenté d’un tiers ses dépenses de défense et de sécurité en 2012. De plus, le pays s’est lancé dans un ambitieux plan de dépenses, estimé à 6 000 milliards F CFA sur les cinq prochaines années, promis par le nouveau président Mahamadou Issoufou lors de son élection, il y a un peu plus d’un an. Cependant, bien que Gilles Baillet, le ministre des Finances, a assuré que cet emprunt reviendrait moins cher qu’une émission obligataire, des doutes subsistent quant à sa soutenabilité.

En effet, le gouvernement semble baser ses calculs sur un prix des matières premières a minima stable, notamment celui de l’uranium et du pétrole. Or, les cours sont extrêmement volatiles. Un économiste nigérien, contacté par Jeune Afrique à propos de cette opération, s’inquiète que cet emprunt ne soit pas affecté à un projet particulier, mais vienne seulement faciliter le bouclage d'un budget tendu : « On se demande quelle est la logique derrière cet emprunt : y-a-t-il un besoin réel ou le gouvernement cherche-t-il plutôt à se faciliter les choses, au risque de relancer une dynamique d’endettement ? »

Par Nicolas Teisserenc

HOLLANDE.jpgNOTE: "Il faut considérer la proximité idéologique, socialiste, des deux chefs d’Etat."

Comme si Sassou Nguesso devait se souvenir qu’il était socialiste.

Si, il l’était réellement, combien d’amis compte t-il dans les rangs des socialistes en France?

Bernard Kouchner, le Ministre de Sarkozy?

ou alors Roland Dumas, trempé jusqu’au cou dans l’affaire ELF?

Soyons sérieux.

Dans ses déboires avec le Président français, Denis Sassou Nguesso cherche les angles de rapprochement avec celui-ci. DNS cherche des alliés pour lui retirer cette grosse épine du pied.

Or le Président du Niger, africain et membre de l’international socialiste comme François Hollande, peut lui faciliter cette tache.

D’ailleurs Segolène Royal, absente cet été à l’université de la Rochelle, à la tête d’une forte délégation du PS sera au congrès de l’international socialiste en Afrique du Sud au mois d’Août.

Issoufou Mahamadou, le Président du Niger, y sera lui aussi.

Et, les petro CFA feront le reste.

Philippe Assompi

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI - dans BVAM
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons