Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 22:51

FRANCE A FRIC

Face à une nébuleuse organisation telle que la FrançAfrique, il faut lui opposer un adversaire conséquent pour espérer un résultat.

C’est-ce qu’avait fait Lionel JOSPIN, alors Premier Ministre de la France, en laissant ELF solutionné seul une offre publique d'achat lancée à son encontre par son rival TOTAL.

La suite, on la connaît.

À savoir que les relations entre la droite et ELF à cette époque indisposaient le gouvernement de gauche qui malheureusement n’avait aucune prise sur cette tentaculaire compagnie pétrolière.

La FrançAfrique est une organisation qui cultive le secret. Elle ne peut être à son aise avec la bruyante Communauté Internationale en Cote d’Ivoire.

Une communauté dans laquelle l’administration OBAMA est omniprésente pour ne pas dire qu’elle tire les ficelles.

Ce qui est une première parce qu’habituellement la France obtenait du conseil de sécurité la gestion de toutes les situations intervenant dans ses ex-colonies.

Donc en Cote d’Ivoire, la France est en position d’échec. Car toute crise ouvre la voie à la métamorphose.

Et, dans le cas présent, elle fera forcement jurisprudence.

C’est pourquoi au lieu de condamner à tout va la Communauté Internationale qui est en apprentissage, à travers la crise ivoirienne, l’Afrique des peuples devrait encourager cette donne, déstabilisante même pour les dictateurs africains.

D’ordinaire très loquaces, les principaux piliers de la France, les présidents du Cameroun, BONGO père et fils, du Congo, GNASSINGBÉ Eyadema père et fils et le Président de la Guinée dont les règnes mis bout à bout représentent un siècle et demi de pouvoir en Afrique, font preuve d’une timidité qui mérite d‘être soulignée. D’aucuns savent que leur légitimité ne vaut pas plus que celle de leurs collègues ivoiriens.

Alors la peur n’est-elle pas entrain de changer de camp?

Même si cela n’est pas visible au regard des attentes, le filet de fumée qui s’épaissit davantage à l’horizon indique un début d’incendie de l’autre coté.

Le prochain voyage du Président français au 14e sommet de l’organisation panafricaine à Addis-Abeba n’est-il pas pour tenter de reprendre la main ou de revigorer ses troupes?

Il ne faut pas se leurrer, pendant que l’élite africaine comme de coutume est divisée sur les bienfaits ou pas de la position onusienne, le lobbying françafricain, à coup de millions d’euros, est en alerte voire opérationnel.

Pour aller au combat, donc accepter l’affrontement, il faut mesurer ses forces.

Mais que pèse le clan des bien-pensants révisionnistes africains?

Du vent sinon que des paroles.

Au vu des enjeux, nulle puissance ne viendra en Afrique sans des objectifs mercantiles. La Chine est déjà entrain de se servir, les américains ne seront pas en reste. Nous sommes dans un monde en compétition, la raison appartient au plus fort. C’est la logique qui prévaut en Cote d’Ivoire.

Ceux qui ne veulent pas de la FrançAfrique doivent se ranger du coté de la Communauté Internationale et inversement. C’est dans ce cadre qu’il faut construire des stratégies. Il n’y a pas d’autres alternatifs.

Les peuples

Le fait que l’administration de la Maison Blanche commence à s’intéresser à l’Afrique est une opportunité pour décaler ou corriger la politique africaine de la France.

C’est sur ce terrain que sont attendus les intellectuels africains.

 

Philippe ASSOMPI

Le blog BVAM

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI - dans BVAM
commenter cet article

commentaires

Aristide BRE 18/01/2011 18:52



Je te sais infiniment gré de ton dévouement communicationnel. Mais, j'ose qu'il croire qu'il est important de faire des analyses pertinentes. Quelle charge sémantique mets-tu dans
le concept " FrancAfrique"?


Ce concept, à mon humble avis, souffre d'une versatilité.


N'est-ce pas un déguisement colonial?


Merci et bon travail.


Cordialement.


Aristide BRE.



Jean-Jacques BAYONNE-CASTADOR 18/01/2011 18:45



Chaque fois qu'un peuple se battra contre des tyrans comme SASSOU qui affament le peuple sans eau et sans électricité dans un pays si riche et dépeuplé, la victoire sera
là.


Le dictateur Tunisien est parti, nous nous battrons pour faire subir le même sort au stalinien SASSOU qui pille les richesses du Congo avec sa famille et sa clientèle,


j'ai dit.


Jean-Jacques BAYONNE-CASTADOR



femi 13/01/2011 12:59



Ton post est écrit pour noyer le poisson cher ami.
comment nous expliquer que le fameuse Communauté Internationale dont le seul but est de prendre partie pour un camp est impartial. Dîtes -nous la guérilla que ADO entretient c'est aussi la voie
pour la démocratie? Ces rebelles bien sûr ne font que du bien au peuple! La France qui souient Ben Ali, ne choisira pas pour les noirs non plus! Pourquoi ne pas envoyer une armer déloger le
président Algérien?? Ils n'y pensent même pas! Ton cher président Sassou le criminel du beach est la preuve que Gbagbo est du bon côté! La communauté Internatioanel composée de ceux qui
soutiennent l'attaque de gaza?? Pardon tes leçons de morales, ailleurs!



robert honore 13/01/2011 11:00



Oui l'afrique de l'ouest porte une particuliére intention ( pétrol+or +les hommes )la côte d'ivoire ,n'est pas un département français ,encore moin des etat uni , simple a comprendre


qu'il s'agit d'une guerre entre l'assi et les autre si dessus .Reste le probléme de la monaie ?


 



YUMBU-NDJO MWANABO Joseph 13/01/2011 09:55



Le blog BVAM est très instructif parce que des analyses sont souvent d'une profondeur respectable. Un peu comme l'oeil de l'aigle volant caressant de regard la bave de certains
crapauds accrochés au même lieu et qui mettent souvent l'intelligentsia congolaise à porte à faux avec elle-même et envers des étrangers.


Lesquels se délectent de nos querelles byzantines et autres élucubrations tendancieuses.


YUMBU-NDJO MWANABO Joseph



Philippe ASSOMPI 13/01/2011 10:08



MERCI!!!


 


Quand t-on connaît combien l’africain, particulièrement pour des raisons relatives à son ego, est avare de compliment, j’avoue que je suis touché par ce message.


Encore une fois de plus MERCI cher ami.


 


Philippe ASSOMPI



Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons