Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 18:34

 

L'INSEE revoit à 0,1 % sa prévision de croissance pour début 2013

chomeur.JPG

L'économie française va commencer l'année 2013 sans aucun élan et elle continuera à détruire des emplois au premier semestre, selon l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), qui a révisé à la baisse sa prévision de croissance pour 2012, mais ne prévoit pas de récession d'ici à juin.

 

"Notre prévision peut être résumée en trois mots : toujours pas d'élan", a déclaré le chef du département de la conjoncture, Cédric Audenis, jeudi 20 décembre, en présentant la note de conjoncture de décembre, dont les perspectives vont jusqu'à fin juin.

 

Cette faiblesse risque de compliquer la tâche du gouvernement, qui mise sur une croissance de 0,8 % en 2013 pour tenir ses objectifs de réduction des déficits publics à 3 % du PIB à la fin de l'année. L'Insee, lui, prévoit un petit 0,1 % de croissance du produit intérieur brut (PIB) sur les deux premiers trimestres et a revu à 0,1 % au lieu de 0,2 % sa prévision pour 2012.

RÉCESSION AU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2012

degradation-du-marche-du-travail.jpg

Pour le quatrième trimestre de cette année, l'Institut s'attend à une contraction de 0,2 % du PIB par rapport à celui du trimestre précédent. En revanche, la perspective d'une croissance positive début 2013 écarte l'hypothèse d'une récession (deux trimestres consécutifs de contraction).

 

Si le scénario de l'Insee se concrétise, il faudra au second semestre une croissance non négligeable de quasiment 1 % par trimestre pour atteindre la progression de 0,8 % de l'activité économique escomptée.

 

Francois-Hollande-copie-1.jpgA la fin de juin, l'acquis de croissance pour l'ensemble de l'année 2013, c'est-à-dire le résultat qui serait constaté si le PIB devait stagner au cours des deux derniers trimestres, serait ainsi de 0,1 % seulement.

 

Avec une croissance en berne, le chômage devrait, lui, s'accroître. A 9,9 % au troisième trimestre 2012 (10,3 % départements d'outre-mer (DOM) compris), le taux de chômage devrait atteindre 10,5 % de la population active au deuxième trimestre 2013 en France métropolitaine (10,9 % DOM compris), selon l'Insee.

 

Le Monde

 

NOTE: Tous les économistes concordent à dire que la croissance en 2013 serait la sœur jumelle de celle de 2012 c’est-à-dire destructrice d’emplois.

Droit dans ses bottes, contre vents et marées, François HOLLANDE, persiste et signe, il prédit 0.8 de croissance en 2013.

Malheureusement si on se réfère aux promesses de campagne de ce dernier et on voit comment celui-ci a géré le dossier d’Arcelormital Florange, on est en droit de se poser des questions sur la fiabilité des prévisions de l’actuel locataire de l’Élysée.

À savoir que c'est à partir 1.5% que la croissance génére des créations d'emplois.

Les résultats des élections partielles des 09 et 16 Décembre 2012 prouvent que les français boudent l’orientation que le Président de la République est entrain de donner à sa politique.

Alors qu’en serait-il pour les municipales de 2014 si les prévisions de l’INSEE pour 2013 se relevaient exactes ?

Les Députés et élus socialistes demandant à François HOLLANDE de ne pas oublier l’urgence sociale, priorité à l’économie, n’ont pas tord de tirer la sonnette d’alarme au lendemain de ces échecs électoraux. Car c’est maintenant qu’il faut corriger le tir pour éviter une probable déconvenue en 2014.

"Qui veut aller loin ménage sa monture."

Au moment où les pays concurrents se tournent vers l’Afrique pour aller capter la croissance, la politique de François HOLLANDE, prisonnière des dogmes nés des accords électoraux, manque d’audace et d’enthousiasme.

Pour quelqu’un qui promettait de réenchanter le rêve français après les durs années du sarkozisme, François HOLLANDE est entrain de réussir l’exploit, en moins d’un an, de se mettre à dos toutes les couches qui l’ont porté au pouvoir.

En parlant d’Afrique, comment peut-on laisser un pan de la diplomatie française aux mains d’un seul parti, les Verts, fut-il exempt de tout soupçon.

Ne serait-il pas bénéfique dans l’intérêt du plus grand nombre d’ouvrir un débat à ce sujet afin d’optimaliser voire de rentabiliser au mieux cette relation ?

En temps de crise, on ne tergiverse plus. On va droit au but. On va chercher l’emploi. C’est-ce que fait la Chine en Afrique. C’est-ce que doit faire la France. Si le modèle chinois est ce qui marche le mieux, il n'y a pas de honte à le copier.

L’INSEE prévoit 75000 destructions d’emplois au premier semestre 2013. Une indication qui peut servir de repère pour une évaluation à mi-parcours de l'années indiquée.

Si ces prévisions s'averaient exactes, il ne faut pas que la gauche se fasse trop d'illusions pour les municipales de 2014.

Pour ne pas être dans l’opposition, il faut savoir conserver le pouvoir. Apparemment la gauche ne sait pas le faire. 
Et, c’est dommage

Philippe ASSOMPI

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI - dans BVAM
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons