Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 21:58

Suite au débat que je viens d'avoir sur mon mur facebook avec différents amis, lesquels m'ont avancé un argumentaire mettant en évidence la thèse d'un complot contre Monsieur Gilbert ONDONGO et sa femme Madame Amélie SABOGA, pour avoir relayer cette information, je présente mes excuses à cette famille.

Si je combat un système que je qualifie de nauséabonde, cela ne me donne pas le droit de véhiculer des informations mensongères, surtout quand t-elles discréditent nommément les gens.

Notre combat nous exige de ne pas faire ce que nous reprochons aux autres.

Madame Laure Patricia SABOGA, je vous présente également mes excuses. Je ne voulais pas vous offenser.

Philippe ASSOMPI

 

[CONGO-BRAZZA] L'épouse du ministre des Finances interpellée à Roissy avec des valises remplies de billets de Banques...

 

BLANC.pngA l'heure où l'on parle des mallettes de billets (cf. les révélations de l'avocat Robert Bourgi), nous venons d'apprendre qu'il y a une semaine, les Douanes et la Police des Frontières françaises ont interpellé, à Roissy, l'épouse du ministre congolais des Finances, Madame ONDONGO, avec des valises remplies de billets de banques en dollars US et en Euros dont le montant global avoisinerait les 20 milliards, voire plus.

 

Une première fois, les Services français avaient fermé les yeux et l'avaient laissé passer sans l'interpeller. Sauf que, cette fois-ci, ils se sont certainement dit : "TROP C'EST TROP", et ils l'ont interpellée.

 

Nous disons bien que ce n'est pas la première fois qu'elle fait ce trafic, d'autant que plusieurs noms seraient en circulation pour ces opérations... Madame ONDONGO a été laissée en liberté parce que détentrice d'un passeport diplomatique, mais le magot, lui, a été saisi par les services des douanes et de la police des frontières de Roissy.

 

Comme toutes les prises faites par les services des douanes et de la police des frontières, cette belle prise est désormais propriété de la France. Autrement dit, ce joli magot qui a été saisi ne sera donc pas restitué à l'Etat congolais.

 DOLLARS.png

A l'heure où les affaires des valises et des Biens Mal Acquis (BMA) battent leur plein en France, la nouvelle de Mme ONDONGO fait à présent partie des boules puantes dans le jardin de M. Sassou Nguesso et son clan.

 

Cela dit, il y a lieu de se poser la question de savoir combien y a-t-il de comptes bancaires de blanchiment d'argent pillé ailleurs qu'en la France ou en Europe ? Et si l'on parlait de la Chine, de l'Inde, du Brésil, de l'Arabie Saoudite et de Dubaï, ou de l'Ile Maurice, etc. ?

 

Les révélations de Me BOURGI ne sont que la face visible de l'iceberg.

 

Aux journalistes de continuer les investigations pour en apprendre bien plus...

 

Le Congo de Sassou Nguesso, un Etat voyou gouverné par des ripoux.

 

CONGO-MFOA

 

Médiapart

  cfa.jpg

NOTE: Cette affaire doit être élucidée et le pouvoir congolais doit s'expliquer.

Et, si les faits sont avérés, des sanctions doivent être prises.

TROP, C'EST TROP.

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI - dans bvam
commenter cet article

commentaires

Steevens 12/10/2011 13:05



Je pense qu'il faudrais d'abord vérifier la validité d'une information avant de la faire circuler. Il ne s'agit pas seulement de relayer l'information.


http://www.youtube.com/watch?v=ZhHcWKqzQFA



Philippe ASSOMPI 12/10/2011 19:34



 


20 milliards de francs CFA = 1 peu + de 30 millions d'euros.


En billets de 500€, c'est très facile de les mettre dans une valise. Je ne vous parle pas d'une malle mon cher Steevens.


Au fait, connaissez-vous la contenance d'une valise diplomatique?


J'espère que vous savez que les abus de biens publics ne datent pas d'aujourd'hui au Congo. Sinon comment pouvez-vous expliquer que ces gens en moins de 2 générations aient pu amasser autant
d'argent.


À savoir que leurs parents étaient des paysans qui ne vivaient que de la chasse et de la cueillette.


Avec l'évolution des nouvelles technologies, smartphone, internet et compagnie, les comportements passéistes du style de ceux dénoncés par Robert BOURGI peuvent éveiller les consciences endormies
comme en Tunisie, ne l'oubliez pas.


Il appartient aux autorités congolaises de ne pas nous emmener en bateau car il faut se méfier de l'eau qui dort.


TROP, C'EST TROP.



Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons