Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 19:27

Affaire des quotas: Les bi-nationaux ont été listés par les cadres de la FFF

fernand-duchaussoy-president-de-la-fff 25151 w460Le site d'information Mediapart vient de publier un graphique, réalisé par la Fédération Française de Football, qui distingue les bi-nationaux présents dans chacune des sélections de jeunes de l'équipe de France. Un document qui montre que la principale préoccupation de la DTN est le problème des bi-nationaux.

Mediapart apporte une nouvelle pièce au sulfureux dossier de "l'Affaire des quotas" qui ébranle la Fédération Française de Football depuis une semaine avec un graphique très particulier. En effet, ce schéma, sobrement intitulé "Situation des sélections nationales 2010-2011" aurait été, affirme le site d'information, le fruit du travail de la Fédération Française de Football (FFF). Une étude qui distinguerait "deux sortes de Français" toujours selon Mediapart.

Quelle étude...

Le graphique concocté par la FFF sépare deux types de joueurs. Ainsi, d'après le site d'information Mediapart, des cadres de la Direction Technique Nationale (DTN) auraient divisé, en deux couleurs, jaune et bleu, les jeunes sélectionnables français, âgés de 15 à 21 ans. D'un côté, les bleus, ceux qui peuvent prétendre à l'équipe de France dans les années à venir et uniquement l'équipe de France. En jaune, les autres, ceux sélectionnés par la FFF dans un premier temps mais qui pourraient, à un moment ou un autre, se tourner vers une sélection étrangère.

 

Le-graphique-de-Mediapart-930x620 scalewidth 630

  Il n'y a rien de plus choquant que l'embème de la FFF sur un document discriminatoire.

Selon Mediapart, des membres de la DTN se seraient contentés, pour confectionner ce graphique, d'établir un "recueil de données improvisé, approximatif, sur des critères en partie subjectifs et liés aux apparences, qui discrimine entre jeunes Français." Une appréciation qui aurait été confirmée par François Blaquart, le Directeur Technique National suspendu de ses fonctions, interrogé par le site en avril, affirmant que des critères liés "au nom", au "vécu" des joueurs seraient pris en compte avant de se défendre toutefois d'avoir fait remplir des fiches d'état civil.

... pour quelle visée?

La DTN défendrait cette étude controversée au nom de la nécessité d'anticiper de potentiels "exodes" et de "convaincre la Fédération de l'ampleur du "problème" selon les écrits de Mediapart. Ce graphique exclut toutes données proprement ethniques mais il aurait été crée néanmoins d'obscurs fichiers qui renfermeraient "des questions sur l'ascendance (nationalité, nationalité des parents, voire des grands-parents) du footballeur."

A ce titre, les journalistes de Mediapart s'indignent, avant tout le monde, de ce nouvel élément, le considérant purement discriminatoire. Ces derniers jugent que "ce tableau traduit l'obsession de la FFF à distinguer deux sortes de Français. Ceux d'origine étrangère et les autres (...)."

Chronofoot

NOTE: Maintenant le doute n’est plus permis.

Il n’est plus subjectif que de penser au renouvellement de la direction de la Fédération Française de Foot.

Si Monsieur Mohamed BELKACEMI en est arrivé à l’enregistrement d’une des réunions de la FFF c’est certainement parce que, et peut être depuis trop longtemps, la coupe était pleine.

D’ailleurs le fait que cet enregistrement, destiné à l’ouverture d’un débat en interne, soit aux mains des médias démontre que les gens ne se parlaient au sein de cette instance qu'en se jetant des boules puantes.

Donc l'affaire des quotas est revélatrice d'un climat nauséabonde et indigne à la direction du foot.

Pour faire rêver de nouveau les gamins cette direction doit se refaire une beauté et cela passe par la démission de son président, Fernand DUCHAUSSOY.

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI - dans BVAM
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons