Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 14:48

Les Congolais sont connus pour être adeptes de tenues vestimentaires belles, chères et parfois extravagantes. La Sape, ce mouvement de dandies congolais qui semble hors de portée des bourses du citoyen honnête au Congo, a élit Brazzaville comme capitale et le congolais Philippe ASSOMPI veut «faire de la capitale de la Sape, Brazzaville, la plate forme africaine de la mode à l’instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l’Asie… » déclare t-il avec tout son sérieux.

Brazza Vitrine Africaine de la Mode, lui sert donc de vecteur pour communiquer sur un projet que les détracteurs qualifient d’utopique, mais dont l’initiateur lui-même y croit fermement.

Pour la réalisation, le Tanneur-Modéliste en chaussure et maroquinerie n’a pas hésité un seul instant à saisir les plus hautes autorités de la France dont le Président de la république et le Premier ministre dans l’espoir de voir un jour son projet élu au financement européen. Jusque là, malgré ses relances, ce ne sont que des réponses de courtoisie de services appendices qu’il a reçu.

« Aujourd’hui, je constate que je ne suis plus seul puisque ce thème constitue l’un des deux axes du Chemin d’Avenir, le programme de société du Président Denis SASSOU NGUESSO » déclare t-il à farafinamag.com en commentant lui-même, comme pour se donner du courage, « sans crier victoire, il faut reconnaître que c’est une avancée. »

Brazza Vitrine Africaine de la Mode est un projet qui veut faire de la formation et du transfert de compétences en offrant en plus de l’emploi à une population locale désœuvrée et « servir de laboratoire au programme présidentiel, l’industrie de la mode étant un gisement en terme de créations d’emplois » soutient-il.

Pourtant « Philippe ASSOMPI est le seul congolais à croire à l’industrialisation du Congo » écrivait un confrère congolais.

 

Site: L'Etudiant Congolais

Source : FARAFINA


NOTE: L’industrie de la mode, donc de la SAPE, représente en France, un secteur d’environ 1560 entreprises de plus de 20 personnes, qui emploient environ 160 000 personnes et réalisent un chiffre d’affaires de l’ordre de 32 Milliards d’Euros.

Le secteur est très varié. On y retrouve les grands noms de l’industrie du luxe dont la réputation de qualité et de créativité est mondiale. Ils coexistent avec des entreprises davantage industrielles et positionnées sur différents segments de marché.

Cette industrie a un très fort rayonnement à l’international.

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI - dans BVAM
commenter cet article

commentaires

Philippe ASSOMPI 16/11/2009 19:21



Cher Länd bonjour.


J’émets des guillemets sur le terme parrain.


Mais vous avez raison , à travers Brazza Vitrine Africaine de la Mode, je souhaite


donner à chacun selon son talent, comme vous le dites si bien, la possiblité de s’exprimer au Congo.


Ma priorité, mon objectif, c’est de faire du Congo un pays agissant économiquement.


Je ne crois pas que le tout politique soit pour notre pays un facteur de progrès.


Je suis satisfait que le discours d’intronisation du Président Sassou soit positif à cet égard.


Mais une vigilance s’impose car l’urgence des politiques divergent généralement avec les attentes du plus grand nombre.


C’est pourquoi j’espère que nous serons nombreux autour de BVAM pour que cette voix trouve un espace d’action au Congo.


Fraternellement.


 


 
http://www.president-congo.com/actualites/112-12-octobre-2009


Länd 16/11/2009 11:09


______*______ Toute initiative est signe de bravoure
dès qu'il s'agit du Congo !
Alors, je m'engage fraternelement à vos cotés pour
avancer en profondeur dans cette voie !
Avec ma formation de styliste-créatif je perçois facilement
nos points de convergence pour offrir des étapes à vos projets...
Avec ma découverte de fantastiques gemme au Congo,
vos projets prenent un élan légitime si nous pouvons plannifier
méthodiquement la mise en valeur d'un tissu économique
pour Ce pays fragile qu'il est vital d'équilibre avec des indices de savoir.
Bien sûr, le partage énergissant de notre potentiel actif est la priorité qui façonnera avec lucidité les facettes de votre entreprise ; 
Une ville vertueuse où la chaussure aurait sa place
comme aussi le dentifrice, le patissier et même le fleuriste...

Où vont vos priorités pour servir ce petit peuple dans l'ârene ?

Je vous perçois très bien comme un Grand Parrain à éscorter
dans une démarche loyale et ludique où vous voulez donner
à chacun selon son talent ! à bientôt Cher Partenaire...

_________________________ dryland@live.fr



Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons