Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 07:02

Candidat à l’élection présidentielle du 12 juillet, Denis Sassou N’Guesso a procédé le 26 juillet à Brazzaville à la présentation de son contrat social pour les sept ans à venir, dénommé «Le Chemin d’Avenir». Ce programme se subdivise en deux axes complémentaires à savoir la modernisation et l’industrialisation du pays, en vue d’un Congo nouveau et prospère.

 

Le candidat Sassou N’Guesso s’est exprimé dans le cadre de la campagne de l’élection présidentielle, ouverte ce 26 juin. Au-delà des acquis de la «Nouvelle Espérance», programme à base duquel il avait été élu en 2002, «Le Chemin d’Avenir» permettra de passer de l’espérance retrouvée à la prospérité.

En matière de modernisation du pays, le candidat entend apporter les réponses aux défis de l’éducation nationale, l’administration publique, la justice, la force publique, la politique nationale, la gouvernance, les infrastructures de base, etc.

Des allocations budgétaires plus substantielles seront accordées au secteur de l’éducation de base ; l’enseignement supérieur, technique et professionnel ; la formation qualifiante. La fonction publique sera réformée ; la justice bénéficiera des moyens nécessaires et consolidera son indépendance.

Une fois réélu, le candidat Sassou N’Guesso proposera au parlement lors du prochain septennat, une loi de programmation sur 10 ans au profit des Forces armées congolaises (FAC), de la police nationale et de la gendarmerie.

Il entend poursuivre la mise en œuvre des initiatives susceptibles de rendre irréversible la paix et le processus démocratique, en instituant à compter de l’année scolaire 2010-2011, au collège et au lycée, un cours d’éducation civique portant sur la paix, la démocratie et les libertés.

M. Sassou N’Guesso s’est engagé à faire adopter une loi fixant la protection et des avantages au bénéfice des candidats à l’élection présidentielle, ayant obtenu au moins 15% des suffrages exprimés.

L’emploi, la santé, la protection sociale, l’habitat, les nouvelles technologies, la culture, le sport et la lutte contre la vie chère figurent également parmi les priorités du candidat qui prévoit de renforcer le secteur privé et le rôle catalyseur de l’État.

Dans le domaine des infrastructures de base, les acquis du septennat précédent seront consolidés notamment avec la poursuite des grands travaux de construction et de réhabilitation des infrastructures dans le pays.

L’industrie occupe une place de choix dans le nouveau contrat social du candidat Sassou N’Guesso qui prévoit l’organisation de la production nationale des biens et des services, l’augmentation des capacités industrielles existantes, l’industrialisation de l’offre nationale du tourisme afin de permettre à ce secteur de contribuer au terme du septennat à plus de 10% au PIB.

Le candidat Sassou N’Guesso s’est engagé à défendre les valeurs qui fondent la dignité de la personne humaine, l’autorité de l’Etat, l’amour du travail bien fait, l’égalité des chances et équité, les droits individuels et la justice, la promotion de l’esprit patriotique et civique, etc.

Après avoir présenté son programme de société devant la classe politique nationale à Brazzaville, le candidat Sassou N’Guesso s’est rendu à Pointe-Noire où il a expliqué les axes de ce programme aux hommes d’affaires et autres personnalités.

Source: Congo-Site Portail

NOTE: Toutes les politiques économiques engagées au Congo ont échoué. Ce qui explique que 70% de cette population vit avec moins d’un dollar par jour alors que les revenus du pétrole ne cessent de croître. A moins de 4 millions d’habitants, ce pays a tout pour réussir. Mais, il faut écarter les corrompus de l’équipe dirigeante.

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans BVAM
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons