Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 15:21

Ma liberté

Messieurs et Mesdames de l’opposition

souffrez qu’en 2014 ma liberté de penser

soit ma seule préoccupation.

Je plains celui qui viendra s’y heurter.

 

NanitélamioMbiki De Nanitélamio Au contraire, ta contribution viendra apporter un peu de lumière à l'unique VISION qui sortira du RASSEMBLEMENT de tes frères et sœurs que tu as décidé de rejoindre. Bien venu dans ta famille, mon cher Philippe Assompi, le Congo est notre Patrie.


PhilPhilippe Assompi Je suis un homme de terrain mon cher Mbiki.

Nous n’avons pas la même vision du rassemblement.


NanitélamioMbiki De Nanitélamio Mon cher Philippe Assompi, si je comprends bien, nous ne sommes donc pas dans la même opposition : j'avais mal compris ton alerte! Je ferai tout que je ne m'y heurte pas pour ne pas perdre ma VISION du RASSEMBLEMENT DE L'OPPOSITION.


PhilPhilippe Assompi Que veux-tu insinuer par là mon cher ami.


NanitélamioMbiki De Nanitélamio Mais je n'insinue rien, j'avais tout simplement mal compris ton alerte que tu as su éclairer en me disant, je te cite : " Je suis un homme de terrain mon cher Mbiki. Nous n'avons pas la même vision du rassemblement.". Qui pouvait m'éclairer à mieux te comprendre si ce n'est pas toi, mon cher Philippe Assompi!


Jean-Claude.jpgJean Claude Bemba-Belcaud Au moins c'est dit.


PhilPhilippe Assompi Si en fin d’année 2013, il y a eu des gens qui se sont déployer pour essayer de rapprocher les positions au sein de l’opposition, je crois mon cher Mbiki, si tu es honnête, tu reconnaîtra que Philippe Assompi a été de ceux là.

Pour quel résultat ?

Parallèlement, j’avais lancé une campagne de mobilisation autour de Brazza Vitrine Africaine de la Mode et je peux te dire que pour un début l’opération est un succès.

Les retours que j’ai de Brazzaville, de Pointe-Noire, de Paris et d’autres pays me laissent conclure que cette initiative répond aux attentes du plus grand nombre.

Alors la politique, mon cher ami, je vous la laisse.

Il y a trop de mauvaise foi.


NanitélamioMbiki De Nanitélamio Mon cher Philippe Assompi, PAIX - AMOUR - SANTÉ pour ne pas nous éloigner du sujet de notre conversation. Tu as dit que tu n'avais pas la même vision du rassemblement que moi : je te le concède. D'où vient encore cette longue discussion lorsque je constate que par ton éclaircissement , nous n'appartenons pas à la même opposition puisque tu le dis bien que nous n'avons pas la même vision? J'ai cru comprendre par ton alerte que tu rejoignais ma famille de l'opposition, ce que tu as contesté : il n'y a plu à me heurter à ton opposition. Voilà, mon cher Philippe Assompi.


PhilPhilippe Assompi Mon cher Mbiki, tu n’iras pas jusqu’à prétendre être la conscience de l’opposition?

Il y a des limites à la vanité.


NanitélamioMbiki De Nanitélamio Ooooh mon cher Philippe Assompi, mais relis un peu notre conversation pour corriger ce que tu me prêtes là, noon! Je t'ai souhaité la bienvenue, tu as dit que ce n'était pas ta vision, mais j'ai compris. En tout cas c'est toi qui dit que je suis la conscience de l'opposition, ça n'engage que toi.


PhilPhilippe Assompi CHERCHEZ L'ERREUR.

Je ne me permettrais pas, mon cher Mbiki, quelque soit le différend qui m'oppose à un tiers, de zapper quelqu'un qui me souhaite les vœux de nouvelle année.

Il faut être mauvais pour être autant rancunier.

"PAIX - AMOUR - SANTÉ" dis-tu.

Mbiki.jpg

NanitélamioMbiki De Nanitélamio Non mon cher Philippe Assompi, que m'as-tu fais pour t'être rancunier? Cette omission de ma part de ne pas avoir réagi à tes souhaits fraternels : est non seulement une erreur, mais une faute grave que je te concède, mon cher ami. Mais j'en profite pour faire amende honorable à tous ceux qui ont vraiment bien aimé mon adresse sans leur montrer combien je les aime aussi.


PhilPhilippe Assompi "Cette omission de ma part de ne pas avoir réagi à tes souhaits fraternels : est non seulement une erreur, mais une faute grave que je te concède, mon cher ami" me dis-tu.

 Alors pour ne pas amplifier cette faute, mon cher frère Mbiki De Nanitélamio, le mieux aurait été que tu respectes ma liberté de penser.


NanitélamioMbiki De Nanitélamio Kiékiékiékiééé Mais quoi n'ai-je pas respecté ta pensée ou comme tu le dis : ta liberté de penser, fallait-il pas donc réagir à ton alerte? Et si je comprends bien, c'est donc une façon de me dire halte, Mbiki De Nanitélamio : tu n'as plus droit de réagir à mes posts? Non mon frère, comme tu le dis parait-il " moto a séparer" : arrêtons la bagarre qui n'a plus de sens dans cet échange pourtant très courtois. Arrêtes de chercher des poux là où il n'y en a pas, mon cher Philippe Assompi. Notre conversation publique est si claire, que les autres en fassent leur opinion.


PhilPhilippe Assompi Je crois que tu as interprété ce post selon ta convenance.

Relis le, il est très explicite mon cher Mbiki.


NanitélamioMbiki De Nanitélamio Mon cher Philippe Assompi, qu'est-ce qui n'est pas claire dans ceci, si j'écartais la suite :

"Messieurs et Mesdames de l’opposition

souffrez qu’en 2014 ma liberté de penser

soit ma seule préoccupation.

Je plains celui qui viendra s’y heurter.

Mbiki De Nanitélamio Au contraire, ta contribution viendra apporter un peu de lumière à l'unique VISION qui sortira du RASSEMBLEMENT de tes frères et sœurs que tu as décidé de rejoindre.

Bien venu dans ta famille, mon cher Philippe Assompi, le Congo est notre Patrie.

Philippe Assompi Je suis un homme de terrain mon cher Mbiki.

Nous n’avons pas la même vision du rassemblement."

 

Qu'est-ce qui n'est pas claire?

Non, arrêtons-là, mon cher.

 

NanitélamioMbiki De Nanitélamio Voilà que nous venons de passer plus de 3 heures à cause de la différence de notre vision pour le RASSEMBLEMENT de l'OPPOSITION.


PhilPhilippe Assompi Tu sais cher mon Mbiki, je suis responsable de mes écrits.

Mais je ne suis nullement responsable de l'interprétation que tu peux en faire.

Avancer, c'est ce qui m'intéresse.

Le reste ne m'importe peu.


NanitélamioMbiki De Nanitélamio Mon cher Philippe Assompi, tout a été dit, nous nous sommes expliqués et tout est claire maintenant que chacun de nous a compris ce que nous avons lu et écrire que je ne peux que te souhaiter de passer une bonne fin de journée, toi qui la termine au moment je vais me préparer à voir ce qui se retrouvera bientôt à table, ce midi.. Bonne fin de journée et, pour la faute reconnue : BWANANAÉÉÉÉÉÉÉ


PhilPhilippe Assompi N'oublie surtout pas de trouver un compromis avec tes pairs si vous souhaitez déloger Denis Sassou Nguesso en 2016.

Je vous souhaite du courage.


NanitélamioMbiki De Nanitélamio LE DÉPART DE SASSOU NGUESSO : LA VOLONTÉ DE TOUT UN PEUPLE. 

 

PhilPhilippe Assompi BONNE CHANCE.


NanitélamioMbiki De Nanitélamio Merci mon cher Philippe Assompi, le Peuple se souviendra de ton soutien, ce jour là.


PhilPhilippe Assompi Pour l'instant le peuple est avec l'homme d'Oyo, à en croire les élections législatives de 2012. Fort de cette expérience, il appliquera la même recette en 2016.

Contrairement à l'opposition, il est pragmatique.

Et ça se voit.


NanitélamioMbiki De Nanitélamio Tout a été dit dans notre conversation qui a montré et démontré la différence de VISION qui existe entre toi et moi, mon cher Philippe Assompi,moi je sais ce que je veux pour le Congo, notre Patrie et toi, tu as expliqué ce que tu attends de ce pouvoir que le Peuple et moi allons faire partir, avant ou après 2016. Où est encore le problème d'échanger là dessus?


Mizelet.jpgDidier Bertin Mizelet " MOI"


Malanda.jpgRaoul Malanda on te soutiens il faut qui est des hommes comme toi


MizeletDidier Bertin Mizelet Depassons le MOI


PhilPhilippe Assompi Pour ta gouverne mon cher Didier Bertin Mizelet, c’est l’ensemble de "moi," une fois réuni, qui devient une force capable de soulever les montagnes.

Qu’en dis celui qui tire les ficelles après toi?

Il me semble que je t’avais déjà viré de la liste de mes amis.

Je n’ai pas le temps à perdre en 2014, surtout pas avec des profils bidons.


MizeletDidier Bertin Mizelet Si c'est juste parce que je demande de dépasser le MOI pour des raisons que tu as bien expliqué que je subis ta colère, dans ce cas mon cher Philippe Assompi tu peux me virer, nul n'est indispensable dans la vie.


PhilPhilippe Assompi « pour des raisons que tu as bien expliqué » dis tu.

Alors arrêtons nous là.


MizeletDidier Bertin Mizelet Franchement j'aurai preferé que tu me vires, personne n'est à la solde de qui que ce soit, respectons nous . " MOI" je te vire de mes amis, manque de fair play quand on ne partage pas ton point de vu.


PhilPhilippe Assompi Mizelet ou …, quand tu m’appelais pour conseils, souviens toi, je crois qu’il n’y avait pas ambiguïté sur ma démarche.

Je suis porteur d’un projet, POINT.

Trouvez-vous des gens qui sont dans le même optique que vous pour échanger.


Jean-Richard.jpgJean Richard Massamba Une opposition qui s'annonce par l'exclusion et la divergence ? ça commence déjà à bien faire...! Révisez vos copies S.V.P. messieurs de l'opposition, sinon l'homme de Mpila a encore des beaux jours devant lui !!!


PhilPhilippe Assompi Mon cher Jean Richard, le destin du Congo n'est pas politique.

Car au lieu de nous élever, celle-ci nous enlise dans une pauvreté encore plus grande. La politique est un engagement qui se repose sur des convictions. Et cela n’est possible que pour une nation.

Or le Congo n’est une nation que de nom. Car l’engagement ethnique prévaut sur tout autre considération.

Nous serons une nation le jour où un kouyou se fera élire à Boko seulement parce qu’il aurait été porteur d’un projet fédérateur, un lari à Oyo pour les mêmes raisons.

Les grandes nations se sont solidifier autour d’événements qui sollicitaient l’unité nationale.

Un état d’esprit qui ne s’obtient que dans un environnement favorable à l’émulation.

Sans cet environnement c’est le statu quo.

Pire la société régresse.

Après la guerre civile de 97, toutes les voix se sont élevées pour dire plus jamais ça. Malheureusement rien n’a été fait pour que cela ne nous arrive plus.

La faute à qui?

Aux politiques toutes tendances confondues.

 

Cliquez ICI pour suivre ce débat sur FACEBOOK.

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons