Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 21:44
Didier Mahouèle Ma Makita

Didier Mahouèle Ma Makita

Il faut toujours se rappeler que l'élection du dimanche 7 mai concerne la France. Il s'agit donc de ce pays qui après avoir pratiqué avec grande ferveur et même des incroyables répétition, hésitations et tergiversations la traite négrière, après nous avoir colonisés, a fini par nous accorder une indépendance nominale, sous-tendue par 12 traités que le Président Abbé Fulbert Youlou a signés et que nombre d'entre nous n'ont pas lus. Certains ne savent même pas que ces traités existent. C'est la base sur laquelle Jacques Foccart a assis ces indépendances pour ce qui est de la partie officielle et visible, et la FrançAfrique pour la partie obscure.

Sauf retournement extraordinaire, Macron sera élu.

Le nouveau président de la République devrait être proclamé le jeudi 11 mai. La cérémonie d’investiture aura lieu au plus tard le dimanche 14 mai, fin du mandat de François Hollande.

Ce jour-là, la FrançAfrique reprendra ses droits car Macron aura pris connaissance des traités signés entre la France et chacune de ses anciennes colonies.

Cette mise au point étant faite, il est bon de signaler qu'entre Macron et Le Pen, "il n'y a pas photo".

Je ne comprends absolument pas ces congolais qui encouragent à voter Le Pen. C'est une grande tristesse, c'est une blessure qui fait à nouveau saigner Pakpa, Samory Touré, Matsoua et tant d'autres.

C'est une blessure qui me fait saigner.

Didier Mahouèle Ma Makita

Cliquez ICI pour intervenir ou suivre

l'intégralité des échanges sur facebook

 
26 commentaires
Commentaires
Mbiki De Nanitélamio Mon cher Didier Mahouèle Ma Makita, tu as raison de rappeler que l'élection du dimanche 7 mai concerne la France comme pays, mais aussi les Français parmi lesquels on retrouve plus de 20% d'origine Africaine dont certains sont des parents ou nos enfants pour ne pas parler des géniteurs comme toi et moi : il est donc de leur devoir de s'y intéresser. 
Quant aux traités coloniaux imposés aux pères de nos indépendances nominales, l'histoire des USA et du Canada vis à vis de la grande Bretagne et de la France ou celle de la Chine vis à vis du Japon n'est-elle pas un précédant qui fortifie et conforte notre combat contre les sous préfets de la FranceAfrique?
Enfin, pour ce qui est des deux finalistes, qu'est-ce que tu as à reprocher à Marine Le Pen qui voudrait remettre à la France, l'indépendance et sa souveraineté de la même façon que les Congolais se sont engagés à faire partir coûte que coûte Sassou Nguesso et mettre fin à la FranceAfrique cette vache à lait de cette France néo coloniale et raciste qui n'est pas dirigée par le FN? Pourquoi en vouloir à un individu qu ne vous a rien fait pour vous contenter d'un préfabriqué de Hollande et tous les autres?
Répondre21 h
Cyr Nestor Kié Ancien Didier Mahouèle Ma Makita pour une rare fois je suis d'accord avec toi. Mais cette histoire d'infantilisme intellectuel et politique au sein de la diaspora doit être vue et traitée mon cher frère. Bonsoir à toi.
Répondre21 h
Amedee Sorel Gildas Mabanza Si tout les congolais pouvaient comprendre dans la relations
Amedee Sorel Gildas Mabanza Quelle galère , bon ! je reprendre ma réflexion . 
Dans la relation franco congolaise , le pays qui 
est un danger existentiel

pour l'autre c'est la France
ceci est une évidence qui
échappe aux congolais
d'où il seraient temps 
de prendrer conscience de 
cette réalité indéniable .
D'ailleurs , elle n'est pas 
digne de votre respect 
la preuve ; elle est incapable
d'assume son passé esclavagiste , colonialiste , 
les échecs de sa politique 
Africaine bref ! la liste est 
longue . 
Notre fibre nationaliste est où ?
 
 
Georges Ntsiba Enfin de la réflexion. .... Merci d'avoir rappelé les décrets
Mashiah Bonheur Merci papounet
Stevy Seychelles Bakala Kizimou C'est Triste De Le Savoir, Mais À Quand Une Véritable Opposition Au Congo ? Personne N'ose Tenir Tête À DSN Sinon Préfère Se Nguiriser, Abou Pia ! Arrêtez De Vous Distraire Par Le Pen Et Macron, Pensez Aux Congolais Qui Meurent Chaque Jour, #Le_Congo_Meurt !
# Reveillez_vous !
Lydie Kadiambu Nkala Moi non plus ne comprends pas certains de nos compatriotes qui tiennent absolument à voter MLP. Quelle ignorance 😳😳😳ou si ce n'est la haine qui les caractérise eux mêmes 😳 qui se ressemble s'assemble 😏 de toute façon c'est une minorité facilement influençable Et quoi qu'il arrive, on n'entendra pas leur voix.
Robert Poaty Pangou Il n'existe pas d'indépendance nominale.

Il n'existe que l'indépendance
Didier Mahouèle Ma Makita Certainement Robert Poaty Pangou : celle que nous n'avons pas.
Répondre10 h
Frederic Mahouele Didier Mahouèle Ma Makita je suis d'accord avec vous lorsque vous parlez de l'indépendance nominale. M. Robert Poaty, oublie que malgré l'indépendance acquise au prix du sang et des fouets, le Congo reste et demeure sous la botte de la France. Cette indépendance est incomplète. Combien de présidents la France n'a t-elle pas connu? Et Macron une fois président sera au service de la France et des Français. Et fera tout pour que leur pays avance. De Gaulle l'a dit: "la France n'a pas d'amis, elle n'a que des intérêts". Combien les Africains n'ont pas compté sur Obama? Qu'a - t-il fait pour l'Afrique ? La mort de Kadhafi et l'exploitation du pétrole libyen pendant que Benghazi était une poudrière ! M. Poaty, l'Afrique ne doit pas compter sur l'Occident si elle veut se mettre debout. Il faut plutôt encourager la coopération Sud-Sud! Ni Macron, ni Le Pen ne viendra signer l'acte de décès de la France-Afrique.
Répondre6 hModifié
 
Dominique Kounkou Le CONGO d'abord. Il ne faut jmais le perdre de vue. Toute évolution géostratégique dans le monde doit conduire à penser ou repenser les stratégies de sortie du tunnel congolais
J’aime
Répondre11 h
Germain Mickamou Tu as pleinement raison de rappeler aux Congolais ce qu'ils ignoraient et aveuglement commettent des erreurs graves en incitant d'aller voter pour LE Pen
Répondre11 h
Aristide Arsene Poaty Monsieur Didier Mahouèle Ma Makita, pas vous dans un retropelage vers l'histoire avant devous rappler aussi votre histoire recente à Brazzaville parce que l UPADS est et restera comptable du chaos politique. Par aileurs , la mondialisation nous oblige de regarder aussi les autres parce que nous nous inspirons aussi des autres pour transformer et avancer. Ve qui est urgent c'est qu'allons faire pour le Congo . pleurer sur les effets de la traite négriere ou aller construire notre avenir
J’aime
Répondre10 h
Alphonsine Mikouiza Nous attendons les solutions pour sortir de la dictature. Tout ce que vous écrivez, tout le monde le sait. Tout le monde connait l'état des lieux. La question d'actualité c'est : comment faire pour bouter Sassou dehors ? C'est ça que les Congolais attendent, pas les histoires de l'an 60!
Alphonsine Mikouiza Oui il yen a qui vont encore me chanter qu'il faut connaître le passé pour avancer. Bon maintenant qu'on connait ce passé, on fait quoi?
 
 
Didier Mahouèle Ma Makita Madame Alphonsine Mikouiza, chers frères Mbiki De Nanitélamio et Aristide Arsene Poaty, Je persiste et signe : les congolais ne doivent pas croire ou penser que Macron soit la solution au problème congolais. Le Pen encore moins.
Dans vos interventions
, je note que vous ramenez la discussion au problème congolais. 
Soit.
J'aurais souhaité dans ce cas lire vos propositions, concrètes, plutôt que de simples invectives et accusations contre les autres.
C'est toujours de la faute des autres ?
Cette lutte est commune et ce dont nous avons besoin, ce sont vos propositions.
Pour ceux qui vont voter en France, je déplore cette espèce de fascination perverse envers l'extrême droite dont la tête de file a démontré l'absence de programme, la rhétorique du vide, doublés d'une agressivité maladive.
Répondre10 h
Emmanuel Robeiri https://youtu.be/TrF73_8jh7U
 
=== RTL-Infos : « Abstention : piège à Macron ! » par ALEX de l'UPR-Réunion === °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° REJOIG...
YOUTUBE.COM
 
Albert Moundosso Ta position quelque peu contradictoire sauf si je ne te lis pas bien n'est pas suggestive pour les votants au regard de ce qu'est la francafrique que tu décris. Il y en avait Lequel des deux candidats nous plongerait dans la poursuite de la francafrique ? Ne penses-tu que le ni ni serait mieux.
Parce que pour moi la francafrique n'est que l'application de la règle générale qui ne trompe jamais ou bien rarement contenue dans le Prince de Machiavel qui est "que le qui élève une autre puissance ruine la sienne ; car celui qui est devenu puissant se défie toujours de l'industrie ou de la force de celui qui l'a élevé ".
 
Marie France Edzoutsa Ndion Didier Mahouèle Ma Makita je suis tout à fait d'accord avec toi car les africains doivent se battre pour une r evision ou abolition dans les détails des traités qu'ont signé nos pères des indépendances et non une fois de plus espérer en une tierce pers...Voir plus
Répondre8 h
Albert Moundosso Pour moi la francafrique n'est que l'application de la règle générale continue dans le Prince de Machiavel qui ne trompe jamais ou bien rarement et qui est "que le prince qui élève une autre puissance ruine la sienne ; car celui qui est devenu puissant se défie toujours de l'industrie ou de la force de celui qui l'a élevé" lequel des deux candidats nous plongerait dans la poursuite de la francafrique ? La réponse à cette question servirait d'aiguillage aux votants.
Frederic Mahouele Merci papa, pour ce petit rappel historique !
Didier Mahouèle Ma Makita Jolle Moundosso, tu sais très bien que les notions machiavéliques font loi dans la pratique politique.
Nous ne sommes pas très exactement dans le cas que tu cites car nous n'avons pas élevé la France.
Je postule plutôt qu'elle nous a écrasés, nous écr
ase et aspire à nous écraser toujours.
Et de ce fait, toute personne accédant à la magistrature suprême en France s'alignera sur lesdits traités qui sont la cristallisation dans le concret de cette règle.
Il résulte de cela que, pour répondre à ta question, l'une comme l'autre vont poursuivre sans sourciller les pratiques de la françafrique.
Je ne dis pas "ni, ni", je dis "l'une comme l'autre".
Répondre6 h
Frederic Mahouele Je ne sais pas jusqu'à quand les gens vont cesser de croire en la France, la France n'est pas une religion qui prône l'amour du prochain. Le fait même que certaines personnes croient que la France délivrera le Congo est la preuve qu'ils sont conscients que le Congo n'est pas totalement indépendant !
Répondre6 h
 
 
Mbiki De Nanitélamio Mon cher Didier Mahouèle Ma Makita, je suis étonné que tu ne puisse pas comprendre que l'élection présidentielle française concerne aussi le Congo, en dehors des bi-nationaux qui ont le droit de vote! Cette élection NOUS concerne pour la suite de notre combat contre Sassou Nguesso qui a toujours bénéficié du soutien des géniteurs de la FrançAfrique que nous avons l'obligation de tuer comme Hollande et Valls ont tué le PS. Quant à notre propre situation interne pour laquelle tu demandes que je te présente mes proposition, mais mon cher Didier : as-tu déjà répondu à UN SEUL DE MES NOMBREUX APPELS AU RASSEMBLEMENT POUR DÉFINIR LE CHANGEMENT ET DÉCLARER ENSEMBLE LE DÉPART SANS CONDITION DE SASSOU NGUESSO? De toutes les façons, je sais que tu ne pourras jamais t'associer à tous ceux des Congolais qui sont acquis au départ sans condition de criminel gourou de Mpila Oyo, puisque tu es partisan par ton secrétaire général de votre parti à conforter le pouvoir machiavélique qui continue de détruire le pays et à vouloir exterminer la population du Pool pour continuer à se contenter des miettes du pétrole que viendra gérer Macron avec Total Elf
Philippe Assompi .

"12 traités que le Président Abbé Fulbert Youlou a signés et que nombre d'entre nous n'ont pas lus" et je dis Didier, tu as raison. Si tu as ces traités, il faut les publier de façon qu'ils soient largement diffusés.
Répondre4 h
Calixte Baniafouna Je ne suis ni "macroniste" ni "lepeniste" et j'ai rarement commenté les propos Facebook. Mais passer sous silence à la lecture de la livraison que tu nous fais, mon cher frère et ami Didier Mahouèle Ma Makita, c'est contribuer à ce qui me semble comme une complicité aux crimes de M. Sassou. Je consens avec notre compatriote Philippe Assompi : commence primo par rendre publics ces 12 traités. Et dès que tu les auras publiés, tu nous expliqueras en quoi sont-ils ni négociables ni abrogeables. Secundo, si ces traités ne sont ni négociables ni abrogeables potent-ils peut-être un article qui rend impossible l'alternance à la tête du Bongo Brazzaville. Dans ce dernier cas, ces articles ne sont pas aussi intouchables que tu ne nous les présentes, mon cher frère, puisque M. Sassou a déjà été balayé du pouvoir sous le règne de l'un des présidents français en l'occurence François Mitterrand. Il nous revient donc de nous battre pour soit abroger ces 12 traités, soit pour combattre le président français en exercice et le pousser à cesser tout soutien avec un homme devenu plus criminel que président de la République. Tertio, ma déception est à la mesure du statut que tu occupes dans l'opposition du mono-multipartisme dirigé par M. Sassou. De quoi nous plaignons-nous alors ?
Répondre2 h
Calixte Baniafouna lire "portent-ils" "Congo Brazzaville"... "d'un homme devenu"......

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons