Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 13:17
Toto au pays de Sassou

Toto au pays de Sassou

Marion Michel Madzimba Ehouango

Lu sur le net , Mais pas si faux que ça....

"...Un curieux paradoxe du système éducatif africain.

Le système éducatif africain aboutit à des résultats pour le moins surprenants.

1- les étudiants plus brillants sont admis dans les facultés de médecine, instituts de recherche, ou les grandes écoles d'ingénieurs.

2-Les étudiants moyens passent les diplômes d'administrateurs (MBA ou LMD) et finissent par diriger les étudiants ayant la mention Très bien.

3-Les étudiants passables entrent en politique et commandent les plus brillants et les moyens.

4-Les recalés au Bac quant à eux entrent dans l'univers souterrain de la criminalité et des affaires, et de là, contrôlent les politiciens, et les plus brillants. Beaucoup parmi ceux-ci sont des députés qui se donnent des titres de docteur, professeur, etc. Ils s'offrent du complexe d'infériorité.

5-Enfin, ceux qui n'ont pas été scolarisés deviennent prophètes, pasteurs ou marabouts; et tout le monde les suit à la lettre comme des moutons, y compris tous les précédents (des plus brillants aux moins brillants).

Je veux juste que quelqu'un me prouve le contraire.
😥😥"

 
J’aime
Commenter

 

Cliquez ICI pour intervenir ou suivre

l'intégralité des échanges sur facebook

34 commentaires
Commentaires
Justin Mahoungou Vraiment ,tout à fait paradoxal !
Benoit Youlou Principe de la pyramide inversée.
Ainsi tout est accompli non suivant Lui l'auteur du monde mais suivant le malin et ses sbires ainsi règne le Chaos.
Rien de neuf tout est logique suivant la ligne de démarcation entre le vrai, la lumière et le Faux, les ténèbres..

Tout est choix dans la Vie.
Fall Gamouaya Il n'y a pas de contraire à prouver, c'est une vérité incontestable
Eugene-Fernand Loubelo Encore une blague d'avril pour terminer le poisson d'avril ! Faux en partie sur les points 1 et 2 ! Il manque des précisions notamment en indiquant dans quelles universités et sont situées où ? Les professeurs dans les universités africaines sont recrutés sur la base du diplôme de troisième cycle donc du doctorat, les assistants des TD avec un DEA, à ma connaissance. Personne n'est recruté avec une licence ou maîtrise sauf au Congo sur la base de combines. Le cas du Congo donc de Sassou n'est pas à généraliser car il est atypique et unique en Afrique noire. La médiocrité au Congo a commencé à pointer vers fin 1976, et monte à partir de 1977 pour atteindre le summum 2015-2016 à maintenant !
 
 
Marion Michel Madzimba Ehouango Tu dis bien " faux en partie".....Donc vrai en partie ?
Benoit Youlou À s'y méprendre mon cher ami Loub's il faut replacer les choses dans leur contexte. Aurais donc tu oublié que nous sommes dans le Gwandana. Enfin! Voyons voir.
Job Etokabeka C'est très juste. La tendance est bien celle-là. Je valide.
Félix Bankounda-mpele C'est globalement fondé !
 
Jalese Madingou Mon prof,là vous êtes un grand sociologue,pour avoir fait de telles révélations.Respect!
Euloge-dominique Mikola Voila qui est bien dit. La foi ne raisonne pas, car la raison est soit disant contraire à la foi, donc il faut juste croire et suivre. Le congolais n'a même plus le temps de refléchir.
Euloge-dominique Mikola Les semi-illitrés embobinnent même les plus brillants au nom de la foi. Le congolais qui était un être reflechit ne l'est plus, la médiocrité est érrigée en systeme. C'est incroyable. Ce sont les médiocres qui sont promus et on attend d'eux qu'ils fassent des prouesses.
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons