Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 16:47
Lycée de la Révolution

Lycée de la Révolution

C'est Philippe Assompi, que je suis, pour ceux qui ne le savent pas, qui ai donné le nom Révolution, en ma qualité de premier Premier Secrétaire UJSC, Union de la Jeunesse Socialiste Congolaise, à l'unique Lycée de Ouenzé.

Pour l'histoire, il faut que cela se sache.

Mon destin est national.

Laissez-le temps au temps.

Philippe Assompi

Cliquez ICI pour intervenir ou suivre

l'intégralité des échanges sur facebook

 

 
J’aime
Commenter
Commentaires
Don Presley Mhatt d'Oyo Qu'y a t'il donc doyen?
Philippe Assompi Il nous faut mettre à jour notre histoire, leki na ngai.
Philippe Assompi Ils tuent et veulent que nous applaudissons
 
Brel Bouka Ah bon? Merci pour cette info! Et pourquoi l'avoir donné ce nom?
Philippe Assompi .

À sa création ce lycée portait le nom du collège annexe, le CEG Ngampo Olilou. Donc d'entrée, la problématique du changement de nom s'est posée. À l'époque le Secrétariat du CC de l'UJSC et le Conseil de l'arrondissement 5 UJSC avaient des propositi
ons qui malheureusement se sont heurtées à mon refus. En ma qualité de 1ere personnalité politique, j'avais le dessus sur le proviseur. Donc c'était moi le patron. D'autant plus que que Mr Mouandza, le proviseur du lycée, était mon secrétaire à l'organisation.
J’aimeRépondre1
 
 
Brel Bouka Je vois! Mais l'État n'est pas reconnaissant envers votre personne! Vous devriez être récompensé pour celà!
Philippe Assompi .

L'état, mon cher Brel, c'est vous. Dans une dictature, si vous ne racontez pas votre histoire, celle-ci sera déformée.
J’aimeRépondre11 h
Brel Bouka Vraiment! Mais je suis sur que d'ici là! La reconnaissance viendra car la dictature commence à tomber comme on dira: la chute de la dynastie! 
Chose que vous promet, je ferais connaître votre nom aux gens a chaque fois que je parlerais de ce Lycée doyen #Philippe_Assompi
 
Roch Halliday Eh oui, c'est bon à savoir !!!
Servais Villars Bakoula Philippe, mon grand, tu as évité de peu d'être dans les rangs des " le dia, le noua, le bina, le tonga ndako mingui, le sakana bato, le s.b. b.s. ya bato, etc...". Tu l' as échappé belle. Mais qu'est-ce qu'on en sait ? Tu aurais peut-être aimé...
Philippe Assompi .

Tu connais mon caractère, mon cher Servais.
J’aimeRépondre11 h
 
Eustache Roch Gandziri Ah bon. Moi j'ai fait mon là bas et je n'ai jamais entendu parler de toi.
J’aimeRépondre21 h
Philippe Assompi .

L'histoire est le récit des événements passés. Je n'invente rien, surtout pas sur Facebook mon cher Roch.
 
Paolo Benjamin Moussala Absolument vrai ! Le nom que porte cet établissement vient de la fertile imagination qu'à toujours caractérisée le camarade premier Philippe Assompi. Une façon pour lui de restituer l'histoire et cela vaut la peine à mon entendement
Philippe Assompi .

Que dire, mon cher cadet, puisque tu connais mon parcours.
J’aimeRépondre21 h
 
Cyr Nestor Kié Ah ça, doyen Philippe Assompi je t'en serai toujours gré. Ce lycée là était le notre, celui qui a façonné notre vision du monde, notre esprit critique et le creuset de la connaissance scientifique! Sans me vanter, j'ai été surnommé tour à tour, Marx, le meneur du cercle des affranchis ou hégéliens de gauche, Fresnel, Chaffik, ou Mendel par des amis pour notre pertinence en maths, physique chimie ou en biologie. Mort de rire, ce qu'on était hyper ambitieux à l'époque, pour conquérir le monde et élever le pays! Quand j'avais vu les images du 4 mars 2012 avec ces bâtiments soufflés et tout le quartier rasé, j'ai été meurtri dans mon âme, dans mes souvenirs profonds. Sans en dire plus, la grande manif du onze onze 1986 qui a abouti au plan national à la réévaluation de la bourse des étudiants et des conditions d'étude améliorées, la seule grande manif des élèves, lycéens et étudiants qui a fait trembler le pouvoir de l'époque, cette manif était partie de là, du lycée de la révolution. On avait mis les murs à terre, marché en ralliant les élèves des collèges jusqu'à la connexion des lycée drapeau rouge, collège matsoua, ganga édouard et convergence au boulevard des armées! C'est l'histoire militante et responsable de notre jeunesse! Tu seras honoré, distingué et porté en citation nationale doyen #Philippe. Bien à toi.
Philippe Assompi .

Je suis touché, mon cher Cyr.
J’aimeRépondre21 h
 
Paolo Benjamin Moussala Bien résumé et merci mon cher cadet Cyr Nestor Kié
Cyr Nestor Kié Bonjour à toi ancien Paolo Benjamin Moussala. Je suis très content de toi, je t'ai vu hier à la tribune de Emmanuel Macron avant sa prise de parole au meeting d'Arras. Super, mon grand. Le débat de posture et d'intérêts directs ou indirects sur le Congo, à propos de cette présidentielle sur la place de Paris, me tourne la tête! Je ne comprends pas mes frères. J'espère qu'on en reparlera.
J’aimeRépondre11 hModifié
Paolo Benjamin Moussala Ok je reste open cher cadet
J’aimeRépondre11 h

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons