Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 09:49
Paolo Benjamin Moussala

Paolo Benjamin Moussala

Denis Sassou Nguesso réclame la levée immédiate de l'immunité parlementaire de l'honorable député André Okombi Salissa pour permettre son transfert dans une prison. Sassou continue d'imposer sa méthode qui consiste à tout obtenir par la force et dans l'illégalité. Rien ne semble lui arrêter dans ses actions kamikazes.

Le député de Lékana, André Okombi Salissa fait l'objet des poursuites judiciaires pour une supposée affaire "d'atteinte à la sûreté de l'Etat", comme la plupart de ses amis leaders de l'opposition, injustement incarcérés à la maison d'arrêt de Brazzaville.

En initiant le courrier demandant au président de l'assemblée nationale de convoquer une session extraordinaire pour examiner la levée de l'immunité parlementaire du député André Okombi Salissa, Sassou Nguesso aurait déjà obtenu en coulisse le feu vert de certains parlementaires de la majorité, un important soutien, pour le vote de la levée de l'immunité parlementaire très controversée entre les députés. Mais aussi depuis quelques jours certains opportunistes députés du PCT ont visiblement soutenu leur sponsor Sassou.

Lettre de Sassou Nguesso au Président de l'Assemblée Nationale

Lettre de Sassou Nguesso au Président de l'Assemblée Nationale

Si l'assemblée nationale du Congo-B valide cette demande de levée de l'immunité de André Okombi Salissa, ce sera la première fois qu'un parlementaire , se retrouve derrière les barreaux. Tandis que le clan Sassou, dont certains aujourd'hui députés, sont soupçonnés plusieurs fois pour des faits de corruption, de détournement de fonds et évasion fiscale, aucune procédure judiciaire n'est ouverte à leur encontre.

Cependant, ils sont toujours aux affaires, ils n'ont jamais été inquiété ni écopé d'une quelconque sanction, ils restent impunis malgré les infractions qui s'accumulent. Nous demandons que la loi s'applique à tous et que soit condamné sans parti pris les auteurs d'infractions.

Dans le scandale en cours, l'arrestation d'un député malgré son immunité parlementaire, le clan Sassou aurait proposé aux parlementaires réticents des faveurs financières en échanges du vote pour la levée de l'immunité de AOS.

STOP ! Nous appelons à la responsabilité et à la conscience de tout un chacun de nos parlementaires qu'ils tiennent leur rôle d’élus du peuple et réitérer le vote contre la levée de l'immunité parlementaire de AOS. Nous demandons qu'ils mettent en cause la responsabilité du président et son gouvernement dans toutes les situations de crises que traversent aujourd'hui notre pays en votant une motion de censure.

Nous voulons également que nos parlementaires gardent leur indépendance de vote loin du clan Sassou. Et avoir à l'esprit qu'ils détiennent leur légitimité du vote du peuple et non pas d'un clan. Et que le peuple congolais dans son ensemble est incontestablement mécontent et contre les méthodes staliniennes employées par le clan au pouvoir.

Avec espoir et détermination nous vaincrons la dictature.

Vive la démocratie ! Vive le Congo-B !

Qui vivra verra !!!

Paolo Benjamin Moussala

RIONS UN PEU.

Denis Sassou Nguesso, 33 ans au pouvoir

17-01-2017, Charles Zacharie Bowao, ancien Ministre de la Défense et leader de l'opposition, nous informe l'Assemblée Nationale est encerclée par la garde Présidentielle, la garde de Denis Sassou Nguesso, pour obliger les députés de lever l'immunité parlementaire d'André Okombi Salissa.

17-01-2017, Charles Zacharie Bowao, ancien Ministre de la Défense et leader de l'opposition, nous informe l'Assemblée Nationale est encerclée par la garde Présidentielle, la garde de Denis Sassou Nguesso, pour obliger les députés de lever l'immunité parlementaire d'André Okombi Salissa.

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons