Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 21:06
Monsieur André Okombi Salissa menotté et taché de sang.

Monsieur André Okombi Salissa menotté et taché de sang.

L'arrestation de André Okombi Salissa a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux et elle continue de susciter la polémique. Mardi 10 janvier 2017 à 4 heures du matin, André Okombi Salissa, député de Lékana, ex candidat à l'élection présidentielle du 04 avril 2016, est arrêté par la police politique secrète avec l'appui des enquêteurs Israéliens dans une villa située à Diata, un quartier sud de Brazzaville.

André Okombi Salissa, semblait être au courant de cette opération, il n'a pas souhaité quitter sa planque pour une autre destination de cachette, préférant se livrer et être enfin entendu par la justice, comme nombreux de ses amis leaders de l'opposition, victimes d'arrestations arbitraires.

Cette arrestation a provoqué l'indignation de nombreux congolais, dont plusieurs de la société civile, des organisations des droits de l'homme, et des membres du FROCAD - IDC – Cj3M.

La coordination de la plate-forme FROCAD-IDC-Cj3M, a décidé d'engager un conseil pour saisir le parquet afin de se prémunir des droits du détenu. Selon les textes du Parti Congolais du Travail, AOS est toujours cadre dirigeant et député de Lékana sous l'étiquette de ce parti. Nous attendons ainsi la déclaration de ce parti au regard de l'article 130 de la constitution.

André Okombi Salissa qui est resté sommairement sans parole pendant sa clandestinité a dû mal passé ces moments difficiles, est un prisonnier politique pour ses opinions devenues aujourd'hui opposées à celles de son mentor Denis Sassou Nguesso, n'a pas voulu également quitter le pays pour fuir la dictature d'Oyo pour un exil doré.

En garde à vue, André Okombi Salissa, 55 ans, mis en examen pour une supposée atteinte à la sûreté de l’État, ceci après sa candidature à la présidentielle, a été conduit à la DGST. Il ne présentait aucune trace de sang sur ses vêtements, il n'a été ni brutalisé ni frappé à plusieurs reprises, d'abord avec les coups de pied puis avec des bâtons, avant de le traîner au sol et de l'abandonné dans un coma, comme il est excessivement et faussement relevé sur les réseaux sociaux par certains internautes. Évitons donc toute amalgame et imposture dans nos publications !

Selon les sources de l'enquête, le député de Lékana, André Okombi Salissa, jouirait à ce jour de la plénitude de toute la protection de son intégrité physique et morale sauf de sa liberté. Une information judiciaire doit être ouverte normalement dans la journée, assortie d'une réquisition de mandat de dépôt. Nous attendons donc une instruction sans parti pris qui devrait permettre de déterminer la responsabilité du mis en cause et s'il fait l'objet ou pas d'une sanction.

Ensemble avec nos prisonniers politiques, nous vaincrons la dictature instaurée par Denis Sassou Nguesso.

Avec espoir et détermination.

Vive la démocratie ! Vive le Congo-Brazzaville!

Paolo Benjamin Moussala

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons