Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 17:27
Histoire ou avenir.

Histoire ou avenir.

À moins d'avoir mal compris, j'ai des difficultés à accepter qu'un chef d'État quémande une nationalité étrangère pour ses propres compatriotes.

On ne s'en sortira jamais, tant que nos chefs donneront l'impression que nous sommes mieux dans la peau des autres ...

Je peux comprendre les revendications de ces tirailleurs qui ont versé leur sang pour défendre un pays qui leur refuse l'égalité de traitement par rapport à ses propres ressortissants …

Mais de là à en faire une question d'annonce ...

Marion Michel Madzimba Ehouango

Cliquez ICI pour intervenir ou suivre

l'intégralité des échanges sur facebook

 

15 commentaires
Commentaires
Abaime Arsène N est ce pas normal pour les tirailleurs dit senegalais d avoir la nationalité de la patrie pour laquelle ils ont risqué leurs vies et pour laquelle certains d entre eux sont morts?
J’aimeRépondre11 hModifié
Philippe Assompi A l'ère des nouvelles communications, tout peut avoir des retombées politiques.
J’aimeRépondre21 h
Marion Michel Madzimba Ehouango Ce président s'accepte volontairement comme dirigeant d'un pays de seconde zone.
Le patriotisme sénégalais est un sous-patriotisme français.
D'ici à faire du Sénégal une province de la France ,le pas est presque franchi.
J’aimeRépondre41 hModifié
Philippe Assompi Au notre, je préfère celui-là, mon cher Marion.
Marion Michel Madzimba Ehouango Pfff....si le degré de patriotisme était mesurable ,je préfèrerais Mugabe aux deux...
J’aimeRépondre21 h
Philippe Assompi Marion, vu sous cet angle, nous risquerons de nous disperser et de nous éloigner des priorités.
Blaise Armel Vivien Ndoudi Je me suis posé la même question que vous. C'est vraiment inenvisageable ailleurs. Seul un chef d'Etat africain est capable d'une telle indignité.
J’aimeRépondre11 h
 
 
 
Marion Michel Madzimba Ehouango Rire.... La priorité ne doit pas empêcher de garder en mémoire l'important.
Chasser Sassou pour le remplacer par un autre qui aime la France plus que le Congo , nous ramènera aux mêmes problèmes.
Aimons le Congo en exclusivité... Cela décuplera nos forces...
Mig Uamba Lorsqu'on est pragmatique et conscient de n'avoir rien à offrir à ses sujets, de telles démarches sont envisageables. 
C'est dans cette même logique que nos enfants sont envoyés en occident pour les etudes, que nous demandons l'asile politique dans ces mêmes pays.
J’aimeRépondre11 h
Philippe Assompi Blaise Armel, voila l'objet de la visite de Macky Sall en France,
L’image contient peut-être : 1 personne, plein air
Marion Michel Madzimba Ehouango Ceci ,n'excuse pas cela....
Qu'un marmiton ait la folie des grandeurs ne m'incitera pas a changer de nationalité. Je me bâts pour assainir .
J’aimeRépondre11 hModifié
Philippe Assompi Dans un combat, il est important de mettre en évidence les priorités pour ne pas que le plus grand nombre ne soit éloigné de son élite. Sinon, mon cher Marion, vous prêcherez dans le vide.
 
 
Marion Michel Madzimba Ehouango Et donc le combat serait en contradiction de l'amour du Congo ? 
Je suis contre ce régime ,justement ,parce que j'aime le Congo.
Si non je ferais comme Laurent Désiré Kabila qui a vendu son pays aux rwandais pour accéder au pouvoir.....il s'est ravisé sur le tard ....Mal lui en a pris.
Marion Michel Madzimba Ehouango Et d'ailleurs Sassou n'a pas fait mieux avec l'Angola et la France
Pierre Edoumba Philippe, ta réaction ne m'étonne pas.....pour toi, dans tes déclarations, la France est le Deus ex machina dans les affaires africaines..... Si tu ne sais pas ce que tu es ni ce que tu vaux, ta seule priorité sera de plaire à ton "maitre"...
J’aimeRépondre11 h
Philippe Assompi Marion, la stratégie que l'élite met en place n'a rien à voir à voir avec l'amour du pays. Nous aimons tous le Congo, mais chacun raisonne selon l'angle sur lequel il est perché.
Philippe Assompi Pierre, tu as dit que la visite de Macky Sall en France rapportait 9500 créations d'emplois au Sénégal, vrai ou faux?
Pierre Edoumba Philippe, ce Macky Sall est venu en France en visite officiel mais reçu par une obscure ministre alors qu'il va renflouer en partie les caisses d'une compagnie française moribonde. Pour le remercier de son geste, on va "faciliter" l'accès à la nationalité française de gens qui ont sauvé la France mais méprisés et assassinés comme à Thiaroye bref! Ce Macky Sall rejoindra Senghor au paradis des nègres serviles.
J’aimeRépondre11 h
Philippe Assompi Pierre, je te parle d'emplois.
 
 
 
Pierre Edoumba Philippe j' n'ai pas dit... j'ai juste publié un article qui parlait de cela.
Marion Michel Madzimba Ehouango Rire... Vendons le Congo aux chinois ,puisque leur présence créé de l'emploi. 
Elf Total et ENI créent de l'emploi au Congo...
Faut-il pour autant leur vendre le pays ?
J’aimeRépondre21 h
Blaise Armel Vivien Ndoudi Philippe Assompi , je sais; et je l'en félicite. Il fait avancer son pays. Parce qu'il cherche d'abord l'intérêt de ses compatriotes. Mais la question de la naturalisation des tirailleurs a été abordée. Et ça, ça pose un problème psychologique. À force...Voir plus
J’aimeRépondre11 h
Philippe Assompi Pierre, ah bon. Pourquoi alors ne me réponds-tu pas?
Pierre Edoumba Philippe répondre à quoi? Les 9500 emplois c'est dit dans l'article.. Est-ce vrai? je n'en sais rien.
Philippe Assompi Blaise Armel, Macky Sall n'est pas venu en France pour solutionner le probleme des ancien combattant. C'est François Hollande qui a mis ce probleme à la une. Et vous le savez.
Marion Michel Madzimba Ehouango Oui....un manque de tact...Flamby n'a jamais rien compris
Philippe Assompi Sassou vient en France danse le ndombolo et vous applaudissez. Et vous trouvez le moyen de critiquez celui qui vient travaillez pour les siens?
 
 
 
 
Blaise Armel Vivien Ndoudi Personne ne critique Macky en ce qu'il fait de bien. Moi je constate seulement qu'il a fait une erreur.
Philippe Assompi Marion, dans ce cas critique Flamby et non Macky?
J’aimeRépondre154 min
Pierre Edoumba On critique le manque de respect, le foutage de gueule avec cette histoire de tirailleurs! Quant au TER... c'est tout benef pour la France qui n'a pas apporté grand chose mais qui va tout avoir...
J’aimeRépondre153 min
Philippe Assompi Pierre, Macky Sall n'a rien à voir dans une annonce faite par François Hollande. Il a d'autres chats à fouetter. Lui, contrairement à votre Sassou, travaille pour son pays.
Pierre Edoumba Philippe pourquoi ne te contentes-tu pas de défendre Macky Sall? Personne ne défend la politique économique de Sassou ici... Parler des bourdes de Macky Sall ne signifie pas qu'on affirme que Sassou fait mieux.
Philippe Assompi Pierre, la comparaison s'impose car celle-ci permet à l'élite congolaise d'enfumer le bas de la pyramide sur la longévité du règne de Sassou.
Pierre Edoumba Soit.. moi je passe à l'heure de l'apéro....
J’aimeRépondre138 min

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons