Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  •   Le blog BVAM - Congo Brazzaville
  • : Faire de la SAPE, un mouvement ancré dans la culture congolaise, un moteur de développement économique, tel est l’objectif de ce blog.Une aubaine pour la jeunesse congolaise, laquelle est pénalisée par un désœuvrement engendré par le chômage endémique.Producteur de pétrole, le Congo a suffisamment de reserve financier pour s’imposer dans ces secteurs d’activité et faire de Brazzaville, la plate forme industrielle de la Mode en Afrique à l'instar de Paris pour l’Europe, Tokyo pour l'Asie.
  • Contact

Texte Libre

BIENS MAL ACQUIS

CANAL PLUS  

Mode-1-copie-1.jpg

 

Avec l’Assemblée Nationale, le Sénat, les Régions, les départements et les Grandes Villes françaises à gauche, François HOLLANDE a les mains libres pour agir.

Cela impose une obligation de résultat.

Entre le Président Macky SALL, nouvellement élu au Sénégal, et le congolais Denis SASSOU GUESSO, au pouvoir depuis près de 30 ans, le Président français a de la matière pour façonner sa politique africaine de la France.

Le mot d'ordre c'est l'emploi.

À savoir que les injustices créées par la politique africaine de la France constituent le terreau du jihadisme.

Connivences.jpg
LA SAPE 

Texte Libre

UN MOT SUR LA SAPE.


La SAPE, Société des Ambianceurs et des Personnes Élégante, est une mode vestimentaire qui se situe dans la filiation du dandysme.


Ce phénomène est au Congo ce que le foot est au Brésil, un sport national. Il est véritablement ancré dans la culture congolaise.


Dans les années 80 grâce aux films Black Mic Mac 1 et 2, la SAPE va connaître un essor formidable en France. Aujourd'hui le mot SAPE a franchi les barrières socio-professionnels et s'est invité dans le Petit Robert.


«Losing You» le dernier clip de Solange Knowles, la petite sœur de Beyoncé, met en évidence une parade des sapeurs. Preuve que ce mouvement est entrain de s'installer outre atlantique.


Il est temps de l'exploiter économiquement. Telle est la vocation de BVAM.

La-SAPE-1.png

Mode-2.jpg

La production chinoise en Afrique est écoulée en France et en Europe. C'est une concurrence qui asphyxie les petites et moyennes industries françaises, TPE et PME, particulièrement dans le secteur de la mode.

Pour contrer la fulgurante avancée chinoise en Afrique BVAM, Brazza Vitrine Africaine de la Mode, projette la création d'une zone industrielle, à l'identique du reportage de France 2 ci-dessus, spécifiquement dédiée aux métiers de la mode en périphérie de Brazzaville, capitale de la SAPE. Une zone qui sera occupée par les entreprises ou entrepreneurs de l'hexagone, le savoir-faire français dans le domaine de la mode étant incontestablement l'un des meilleurs au monde.

Ce projet, lequel est une joint-venture, est connu de l'Élysée et des autorités congolaises.

C'est un projet gagnant gagnant pour les deux partis, un site stratégique de riposte en Afrique pour la France et pour le Congo la création d'emplois en masse.

Troisième producteur de pétrole de l’Afrique subsaharienne, avec une réserve estimée à la moitié de celle du Qatar pour quatre millions d’habitants dont les ¾, l’ONU dit 70%, vivraient avec moins d’un dollar par jour, le Congo a les moyens de financer ce projet pour contrer l’oisiveté qui pénalise sa jeunesse, une jeunesse, comme au Centrafrique voisin, à la merci du fondamentalisme religieux.
La paix, la vraie paix se gagne par la confiance et non les armes.

Le classement des économies

Economie congolaise lanterne rouge

L'écriture est une arme

22 août 2015 6 22 /08 /août /2015 08:34

19 août, 11:50

On ne gère pas un pays de 4 millions d'habitants, le Congo, comme on gère la France avec ses 65 millions d'habitants.
C'est pourquoi, je milite pour le prélèvement à la source ... ponctionner un pourcentage sur les dividendes issues du pétrole pour l'affecter à la diversification de l'économie congolaise.
Ainsi le travail, et non la politique, deviendra la valeur refuge.

J’aime Commenter

Partager

  • Supprimer

    Philippe Assompi .

    Ainsi le mérite reviendra à l'excellence.

    19 août, 13:54 · J’aime

  • Supprimer

    Rodrigue William Boro C'est déjà fait mon grand. L'IRPP...

    19 août, 14:11 · Je n’aime plus · 1

  • Supprimer

    Philippe Assompi .

    L'IRPP???

    19 août, 14:16 · J’aime

  • Supprimer

    Mbadinga Nyongo Je crois que nous ne comprenons pas votre post monsieur... de quoi voulez -vous parler? du prélèvement de l'impôt à la source sur les revenus des particuliers? ça se pratique déjà. De l'affectation des recettes pétrolières au financement des politiques publiques? C'EST CE QUI EST CENSÉ ÊTRE FAIT SINON A QUOI SERT CET ARGENT?

    19 août, 14:28 · Je n’aime plus · 2

  • Supprimer

    Philippe Assompi .

    Si c'est deja fait, il faut ameliorer le systeme afin de le rendre plus accessible.

    19 août, 14:28 · J’aime

  • Supprimer

    Philippe Assompi .

    Il me semble que le post est assez clair. Il est question du prelevement sur les dividendes du petrole.

    19 août, 14:32 · Modifié · J’aime

  • Supprimer

    Mbadinga Nyongo Qu'est ce que vous entendez par dividendes? pour moi des dividendes c'est la rémunération d'un actionnaire. Peut-être qu'au Congo ça veut dire autre chose...

    19 août, 14:35 · J’aime

  • Supprimer

    Philippe Assompi .

    Ponctionner un pourcentage sur la part qui revient au Congo.

    19 août, 14:42 · Modifié · J’aime

  • Supprimer

    Mbadinga Nyongo La part qui revient au Congo doit être affectée au budget, ce sont des recettes pétrolières.

    19 août, 14:42 · J’aime

  • Supprimer

    Mbadinga Nyongo Il n' y a aucune raison ni moyen technique de faire un prélèvement à la source là... il me semble qu'il y a confusion...

    19 août, 14:44 · J’aime

  • Supprimer

    Philippe Assompi Et comme le tresor est l'epicerie des hommes d'Oyo, on connait la suite.
    Soyons imaginatifs mais aussi pragmatiques.

    19 août, 14:45 · J’aime

  • Supprimer

    Privat Diouf Lendit xa finira un jour

    19 août, 14:46 · J’aime

  • Supprimer

    Philippe Assompi .

    Il n'y aucune raison ni mpyen, dis-tu. Mais comment se fait-il y a moyen de modifier la constitution alors que les textes sont clairs?

    19 août, 14:48 · J’aime

  • Supprimer

    Mbadinga Nyongo Toutes les recettes pétrolières, forestières, minières, impôts, douanières...doivent converger vers le trésor public et être inscrites dans le budget. Si ce n'est le cas, c'est qu'il y a détournement. C'est à ce niveau qu'il faut agir et non pas en parlant du prélèvement à la source qui n'a rien à faire ici.

    19 août, 14:50 · J’aime

  • Supprimer

    Mbadinga Nyongo Faut pas confondre les chose cher compatriote Philippe Assompi.

    19 août, 14:51 · J’aime

  • Supprimer

    Mbadinga Nyongo La constitution c'est une autre paire de manche mais ils n'y arriveront pas.

    19 août, 14:51 · J’aime

  • Supprimer

    Philippe Assompi .

    Je ne confond pas les choses. Je sais que pour facilité à tous l'acces aux soins le Tchad fait un prelevement de cette façon.
    Quand on veut on peut.
    Puisque certains jouent sur les realités propres à l'Afrique pour se maintenir au pouvoir, il est temps que cette particularité profite au pkus grand nombre.

    19 août, 14:57 · J’aime

  • Supprimer

    Mbadinga Nyongo Je ne demande qu'à comprendre M. Philippe Assompi....Comment le Tchad procède t-il?

    19 août, 15:00 · Je n’aime plus · 1

  • Supprimer

    Philippe Assompi .

    Je ne saurais etre très technique. Par contre la contribution des experts permettrait la realisstion de ce projet.

    19 août, 15:04 · J’aime

  • Supprimer

    Debat Charles Philippe Assompi est dans une confusion technique . les impots au congo sont preleves a la source .Les dividendes chez elf ou autre societe petroliere sont versees au budget de l 'etat.Le tchad avec l'arrivee du petrole a énoncé ce principe mais chez nous ca existe deja.Donc notre probleme est un probleme de ventilation budgetaire et pas de rentree budgetaire

    19 août, 15:17 · Modifié · J’aime · 2

  • Supprimer

    Philippe Assompi .

    Si le systeme existe, mon cher Charles, il faut l'ameliorer afin qu'il soit de plus belle accessif.

    19 août, 15:19 · J’aime

  • Supprimer

    Debat Charles Philippe Assompi on en va ps améliorer un sytème de prélèvement a la source....a part aupres des vendeuses du marché et autres petites professions libérales qui sont loin d'être la source des maux congolais.Admettons meme que amelioration il y ait.Si les ventilations des postes budgetaires sont d une part mal faites et le budget non execute fidelement ..ca ne resoudra pas le probleme.On aura juste mis plus d'argent dans la caisse qui finira dans les poches des voleurs actuels ou a venir .

    19 août, 15:25 · Modifié · J’aime

  • Supprimer

    Debat Charles le tchad est un pays ou l administration n'a quasiment pas fonctionne pendant des annees du fait des guerres successives. l'arret de la perfusion monetaire par la libye du temps deja de kadaffi et la persective depuis une dizaine dannees de la gestion du petrole et du gaz dans le lac tchad a pousse les autorites a reflechir a ce systeme de prelevement a la source et a travailler sur des projets de developpement .Mais ce n'est pas le prelevement a la source qui entraine une efficacite des projets.C'est la volonte politique qu il y a derriere. Il n y a pas de difficulte technique a le mettre en place dnas un pays ou la collecte des impots etait quasi inexistante.

    19 août, 15:34 · Modifié · J’aime

  • Supprimer

    Philippe Assompi .

    Au moment où tous parlent de l'alternance, moi je la lie à une meilleure repartition des richesses. Il est quand meme lamentable qu'un pays qui a fait durant plus de 10 ans de pharaoniques excedents budgetaires soit dans un etat socio-economique aussi delabré.

    19 août, 15:45 · Modifié · J’aime

  • Supprimer

    Debat Charles Oui c'est pour ca que je pense qu il y a une confusion entre collecte de l impot et repartition de la richesse..Ca c'est autre chose et c'est le noeud du probleme.

    19 août, 15:45 · Je n’aime plus · 1

  • Supprimer

    Philippe Assompi .

    Dans mon esprit il n'y a aucune confusion car je parle des fonds permettant la diversificstion de l'economie.
    Pays producteur de petrole de petrole, le Congo doit trouver le moyen de constituer des fonds pour favoriser l'esprit d'entreprendre.

    19 août, 15:55 · J’aime

  • Supprimer

    Debat Charles Philippe Assompi je crois qu il y une meconnaissance des chapitres budgetaires congolais qui contribuent a la confusion supposee ou quelque chose dd ce genre..Les recettes du petrole sont gerees par la presidence qui les affecte ensuite. c'est donc deja un budget a part.
    Vous voulez créer un fond , ca existe deja de fait sous des formes différentes , voir les projets kiki sur les hopitaux et les bourses
    Pour favoriser la creation d'entreprise les chambres de commerce sont la pour ca...Bref vraiment rien de nouveau sous le soleil , les instruments existent deja , il faut simplement des hommes vertueux pour faire tourner le système

    19 août, 16:10 · Je n’aime plus · 1

  • Supprimer

    Philippe Assompi .

    Voila pourquoi je dis qu'on ne gere pas un pays de 4 millions d'hts, un grand village où presque tout ke monde se connait, comme on gere un pays de 65 millions d'hts, j'entends la France.
    Si tu mes dis, mon cher Charles, que les instruments existent mais le fait qu'ils n'apportent les resultats escomptés devait nous inciter de nouvelles pistes.
    Je constate avec regret que le systeme actuel favorise les enrichissements illicites au detriment du plus grand nombre.
    Donc ette idée est à creuser.

    19 août, 18:49 · J’aime

  • Supprimer

    Debat Charles mais quelle idee?

    19 août, 18:56 · J’aime

  • Supprimer

    Philippe Assompi .

    Faut-il rappeler que pour mieux distribuer la richesse il faut savoir la creer.
    Et que ce sont avec nos propres fonds que nous devons ametiorer notre economie de façon a la rendre attractive au regard des investisseurs étrangers.

    19 août, 19:05 · Modifié · J’aime

  • Supprimer

    Debat Charles mon cher on tourne en rond ? la richesse au congo existe deja , et c'est bien pour ca que tu veux creer un mecanisme d impot pour en recolter les fruits...bon je pense que on ne maitrise pas les sujets dont on discute..tantot on parle recouvrement des recettes tantot redistribution ..ca va dans tous les sens mon ami

    19 août, 19:05 · J’aime

  • Supprimer

    Philippe Assompi .

    Relis mon post mon cher Charles. Le Congo est un pays producteur de petrole. Ik faut trouver le moyen que cette manne profite a tous c'est simple. Ce qui n'est pas le cas en ce moment, d'où l'idee du prelevement a la source.
    Une idee qui apparemment heurte les susceptibilités de beaucoup d'entre nous.

    19 août, 19:34 · Modifié · J’aime

  • Supprimer

    Philippe Assompi Nos cadres doivent avoir la capacité d'adapter leurs ACQUIS aux réalités qui s'imposent à eux.

    Débat à suivre sur Congo Lovers des congolais,

    https://www.facebook.com/groups/162938287211680/permalink/448924708613035/

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe ASSOMPI
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Texte Libre

 

Député Pas d'action sans vos dons